POUR AGIR

mercredi 25 avril 2012
par  Christian Payeur

POUR AGIR

L’éducation au développement durable vous intéresse ? Vous cherchez des balises pour naviguer à votre aide. Cette section est pour vous.

Quelques repères pédagogiques généraux

Les origines du développement durable

En 1987, la Commission mondiale sur l’environnement et le développement, présidée par madame Gro Harlem Brundtland, publiait un rapport intitulé Notre avenir à tous qui allait rapidement devenir une référence majeure pour toute personne ayant à cœur l’avenir de la planète. Le document, dont l’objectif était d’étudier la détérioration de l’environnement à l’échelle du globe et de formuler des recommandations, allait populariser le concept de développement durable, vu comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ».

Le développement durable a pour objectif de redéfinir les rapports qu’entretiennent les êtres humains entre eux et avec la nature. « Il pose un regard critique sur un mode de développement qui, trop souvent, porte atteinte à l’environnement et relègue la majorité de l’humanité dans la pauvreté. Le développement durable est issu de cette idée que tout ne peut pas continuer comme avant, qu’il faut remédier aux insuffisances d’un modèle de développement axé sur la seule croissance économique en reconsidérant nos façons de faire compte tenu de nouvelles priorités. Le développement durable vise donc à :

  1. maintenir l’intégrité de l’environnement pour assurer la santé et la sécurité des communautés humaines et des écosystèmes qui entretiennent la vie ;
  2. assurer l’équité sociale pour permettre le plein épanouissement de toutes les femmes et de tous les hommes, l’essor des communautés et le respect de la diversité ;
  3. viser l’efficience économique pour créer une économie innovante et prospère, écologiquement et socialement responsable .

Éducation et développement durable

L’éducation constitue un moyen privilégié de parvenir à un réel développement durable. L’éducation relative à l’environnement en vue du développement durable (EREDD) vise principalement cinq objectifs, soit :

1. aider les populations à prendre conscience des problèmes environnementaux, sociaux et économiques auxquels elles sont confrontées ;

2. amener les populations à acquérir les connaissances fondamentales pour mieux comprendre les causes, les conséquences et les solutions à mettre en œuvre pour espérer vivre dans un monde meilleur ;

3. développer chez les populations un sens des valeurs, un sens critique et une volonté d’agir activement en vue de l’amélioration et de la protection des milieux de vie et de l’environnement global ;

4. appuyer les populations afin qu’elles acquièrent les compétences nécessaires à l’identification et à la résolution des problèmes environnementaux, sociaux et économiques ;

5. donner aux populations les moyens d’agir concrètement, sur tous les plans, à la résolution des problèmes environnementaux, sociaux et économiques.

En ce début de XXIe siècle, les défis éducatifs que nous aurons à relever sont considérables. Partout sur la planète, des phénomènes comme la mondialisation, l’explosion des connaissances, l’essor des sciences et des technologies, de même que les bouleversements de la vie sociale et culturelle, des structures économiques et de l’organisation du travail ont fait en sorte que le monde dans lequel évoluent les jeunes d’aujourd’hui n’a aucune mesure commune avec celui qu’ont connu leurs parents et leurs grands-parents. L’EREDD offre une voie à suivre pour mieux orienter l’éducation vers la résolution de ces problèmes. Elle s’inscrit bien dans la foulée des recommandations de l’Éducation pour tous et peut contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs du Millénaire pour le développement.

Une pédagogie pour changer le monde

La pédagogie de l’EREDD s’inspire des approches élaborées en éducation relative à l’environnement depuis plus d’une trentaine d’années. L’EREDD fait appel à une vision globale et à long terme du monde dans lequel nous vivons. Elle vise à amener les jeunes et les adultes à comprendre les enjeux du monde contemporain et à les outiller pour en influencer la destinée. Plus qu’un outil de résolution de problèmes, l’EREDD constitue un outil de transformation sociale où la prise de conscience globale se traduit en actions locales. Comme les enjeux du développement durable sont globaux et complexes, l’EREDD fait appel à des approches qui débordent le cadre strict de l’enseignement disciplinaire. Elle invite à faire des liens entre les diverses matières scolaires et oriente l’ensemble des apprentissages vers la poursuite d’objectifs communs.

Pour Éduquer à l’environnement en vue du développement durable, on peut s’appuyer sur la pédagogie de la conscientisation, la pédagogie de projets, l’étude interdisciplinaire du milieu, la démarche de résolution de problèmes, le jeu de rôle, l’enquête, etc., autant d’approches et de moyens pédagogiques inspirés de l’éducation relative à l’environnement et axés sur le développement des compétences.

On peut ainsi concevoir des activités selon les principes de la pédagogie de la conscientisation. On débute par une mise en situation qui introduit l’activité et permet d’évaluer ou d’introduire les connaissances de base nécessaires à sa réalisation. Elle comprend ensuite trois principales phases, soit :

  1. une phase d’observation de la réalité qui permet de définir la problématique et d’envisager des solutions à un problème donné ;
  2. une phase d’analyse de la réalité qui permet la recherche et le traitement d’information menant à la compréhension et à la résolution du problème donné. Elle permet aussi le recueil des éléments nécessaires pour mener à terme un projet, une production ou une action ;
  3. une phase de transformation de la réalité qui permet dans un premier temps de synthétiser l’information, de structurer et d’intégrer de nouvelles connaissances en vue d’une communication, d’une production ou d’une action donnée. Dans un second temps, elle permet de présenter des résultats, d’échanger de l’information, de mettre en œuvre des actions communes à l’échelle de la classe, de l’école ou de la communauté.

Enfin, la meilleure école demeure celle de l’action et de la participation. Pour espérer léguer aux générations à venir un monde meilleur, les enseignants ne devront pas attendre d’avoir maîtrisé toutes les connaissances relatives au développement durable pour se mettre en œuvre. Ils devront agir selon leur bon sens en faisant confiance à leurs connaissances personnelles, même si celles-ci sont restreintes. Les programmes d’études actuels offrent déjà des possibilités d’aborder les problèmes d’environnement, de société et d’économie.

L’actualité présente aussi des exemples qui pourraient être exploités dans le cadre de l’EREDD. Les membres de la communauté, notamment les personnes âgées qui ont été témoins des transformations environnementales, sociales et économiques survenues au cours des ans, ont aussi leurs propres connaissances qu’il faut également savoir mettre à profit.

Enfin, l’EREDD est une responsabilité partagée. Les enseignants, les membres de la direction, les parents, les membres de la communauté auront avantage à échanger leurs connaissances et à s’appuyer l’un et l’autre pour l’atteinte des objectifs de l’EREDD. Le proverbe africain qui dit qu’il faut tout un village pour éduquer un enfant trouve ici toute sa pertinence.

Éduquer à l’environnement en vue du développement durable c’est aider les jeunes à réaliser des projets concrets allant dans le sens de l’amélioration de leur environnement. Nous souhaitons qu’ils prennent conscience que tous les gestes, si petits soient-ils, ont un impact positif et que c’est de la participation individuelle et collective que naîtra le changement.

Ce texte constitue une version adaptée d’extraits écrits par Jean Robitaille et tiré d’un document , intitulé Éducation à l’environnement en vue d’un développement durable - Guide d’activités pédagogiques en éducation environnementale en vue du développement durable (EEDD) destiné aux jeunes de tous les cycles d’enseignement du Mali, CSQ-SNEC, 2011.


Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.