Plan Obama contre le réchauffement climatique : Un engagement sans précédent des Etats-Unis

lundi 10 août 2015
par  Rosine

Plan Obama contre le réchauffement climatique : Un engagement sans précédent des Etats-Unis

Par la voix de leur président, Barack Obama, les Etats-Unis d’Amérique, grands pollueurs de l’environnement, ont exprimé ce lundi 3 août 2015 leur volonté de contribuer, chiffres à l’appui, à la lutte contre le réchauffement climatique. Un engagement suffisamment rare pour être souligné.

Réduire de 32% d’ici à 2030 les émissions de carbone des centrales électriques américaines par rapport aux niveaux de 2005. C’est le plan annoncé ce 3 août 2015 par Barack Obama comme contribution de son pays à la lutte internationale contre le réchauffement climatique ; qui vise à limiter à 2 degrés Celsius la hausse de la température mondiale générée par les émissions de gaz à effet de serre.

Un engagement historique

Un engagement éminemment ambitieux pour qui connaît l’importance de la part des centrales électriques dans l’émission de dioxyde de carbone dans le pays. Les centrales électriques sont en effet responsables de 40% des émissions américaines des gaz à effet de serre.

La mise en œuvre de « America’s Clean Power Plan », qui va entraîner à moyen et long termes une réduction drastique du nombre de centrales électriques à charbon, devrait coûter plus de huit milliards de dollars et générer plusieurs milliers d’emplois dans les énergies renouvelables. Ce qui n’est pas rien.

En plus d’être ambitieux, le plan Obama contre le réchauffement climatique est historique. Considérés avec la Chine comme les plus gros pollueurs de la planète-en 2010 les deux pays faisaient à eux seuls les 40% des émissions de gaz à effet de serre-, les Etats-Unis ont pourtant refusé catégoriquement de ratifier le traité de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. C’est donc la première fois que les Américains prennent véritablement un engagement allant dans le sens d’une réduction du réchauffement climatique. Un engagement sans précédent des Etats-Unis qui devrait inspirer.

Les regards tournés vers la Chine

L’annonce du présent plan américain contre le réchauffement climatique a été bien accueillie en Europe, en particulier à Paris en France, où se tiendra en décembre prochain la 21è conférence internationale sur le climat (COP 21).

A cette COP 21 de Paris, faut-il le rappeler, les contributions de 195 pays sont attendues en vue de parvenir à un accord global sur les actions à mettre en œuvre pour limiter à 2 degrés Celsius la hausse de la température mondiale générée par les émissions de gaz à effet de serre.

Washington, qui n’a pas été partie prenante du protocole de Kyoto, entend ainsi jouer un rôle important à Paris. Maintenant que les Etats-Unis montrent la voie, les regards sont à présent tournés vers l’empire du milieu. La Chine suivra-t-elle l’exemple des Etats-Unis ? Rien n’est moins sûr mais il est bien probable que Pékin s’inspire de Washington. Ce d’autant plus qu’il y a deux ans, les deux géants pollueurs avaient affiché une convergence de vue sur la nécessité de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.

www.Lefaso.net



Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.