Promotion de l’agro-écologie : des légumes sans produits chimiques cultivées à Dandé

mardi 14 avril 2015
par  Jean Kafando, Rosine

Promotion de l’agro-écologie : des légumes sans produits chimiques cultivées à Dandé

Le Réseau d’appui à la citoyenneté des femmes rurales d’Afrique de l’Ouest et du Tchad (RESACIFROAT) a visité, le 10 mars 2015 à Dandé, un champ dans lequel il expérimente la production sans apport de produits chimiques. Des femmes venues d’autres localités du Burkina Faso et du Mali étaient de la visite, pour partager leurs expériences avec les productrices de Dandé.

C’est avec les femmes de l’Union Lolo de Dandé, localité située à une cinquantaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso, que le Réseau d’appui à la citoyenneté des femmes rurales d’Afrique de l’Ouest et du Tchad (RESACIFROAT) a mis en place le champ-école. Dans ce champ-école, huit spéculations dont la tomate, la salade, l’aubergine et le concombre sont produits rien qu’avec la fumure organique. Les plantes sont traitées sans pesticide. Lancé en décembre 2014, le RESACIFROAT y est revenu trois mois après pour constater les résultats : les produits récoltés se laissent admirer. Les productrices de Dandé n’ont pas tari d’éloges pour cette technique culturale, appelée agro-écologie, qui n’utilise ni engrais, ni pesticide, ni aucun autre produit chimique. Pour la présidente de l’Union Lolo de Dandé, Fatoumata Ouédraogo, « la culture agro-écologique préserve l’environnement et la santé ». Martine Kaboré, une productrice, dit avoir adopté cette pratique et promet de vulgariser la méthode dans les autres localités. Pour Alima Traoré, représentante de la délégation malienne, l’agro- écologie est la seule alternative pour sortir les femmes rurales de la pauvreté. Selon la chargée de programme du RESACIFROAT, Geneviève Sangaré, l’agro-écologie a été prônée par le Réseau dans le cadre d’une campagne dite « Nous sommes la solution ». Cette campagne, selon ses explications, « prône le retour aux méthodes traditionnelles qu’utilisaient nos pères autrefois, et qui leur ont permis de nourrir l’Afrique pendant des générations. Il s’agit de la culture agro écologique qui utilise uniquement la fumure organique et ainsi préserve la biodiversité, tout en protégeant l’environnement ». La campagne couvre le Burkina Faso, le Ghana, la Guinée Conakry, le Mali et le Sénégal. Elle est conduite au Burkina Faso en partenariat avec la Fédération nationale des organisations paysannes (FENOP). La coordonnatrice du RESACIFROAT, Rosalie Woba, a précisé que l’objectif de la structure est d’unir les femmes rurales ouest-africaines afin qu’elles s’investissent dans les cultures qui sauvegardent leur santé de leurs familles. Elle a souhaité un soutien de ses partenaires pour vulgariser la technique dans les autres localités du pays. Le préfet de Dandé, Madi Bélem a, pour sa part, remercié le RESACIFROAT « qui vient prouver qu’il est possible de bien produire sans produits chimiques ». Il a promis d’accompagner les femmes de Dandé dans cette technique.

Source : www.sidwaya.bf



Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.