Lutte contre le changement climatique : exploiter les informations environnementales fiables, le premier pas

mardi 14 avril 2015
par  Rosine, Sémablegné

Lutte contre le changement climatique : exploiter les informations environnementales fiables, le premier pas

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) organise, du 18 au 20 mars 2015 à Ouagadougou, un atelier sur le thème : « Des informations environnementales fiables pour une prise de décision éclairée au niveau national et local ».

JPEG - 11.3 ko

L’élaboration de stratégies de développement durable requiert des données crédibles sur l’état des ressources naturelles. C’est pourquoi, le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) avec l’appui financier de l’USAID (Agence des Etats-Unis pour le développement international) organise, du 18 au 20 mars 2015 à Ouagadougou, un atelier sur le thème : « Des informations environnementales fiables pour une prise de décision éclairée au niveau national et local ». Cet atelier vise l’établissement d’un pont entre la production de l’information environnementale et les prises de décisions pour une gestion durable des ressources naturelles. Cela, afin de renforcer la résilience des populations et des écosystèmes à la variabilité et au changement climatique. Le conclave réunit donc une quarantaine de techniciens et de décideurs des questions environnementales des pays membres du CILSS ainsi que des partenaires techniques et financiers. Ils vont échanger sur les outils et les produits de surveillance environnementale développés par le CILSS, des stratégies et actions à entreprendre par l’organisation pour une utilisation effective des informations environnementales produites par ses pays membres. Les résultats et les produits du projet Land Use Lande Cover (LuLc) seront également au menu des échanges. Ce projet est en cours depuis 1999. Il analyse l’évolution de l’occupation et de l’utilisation des terres afin d’inciter les décideurs et les populations à gérer durablement ces ressources. Pour le directeur exécutif adjoint du CILSS, Ibrahim Lumumba Idi-Issa, même si certaines catastrophes naturelles ne sauraient être prévenues, des mécanismes efficaces peuvent être mis en place pour limiter leurs effets négatifs sur les populations, le bétail et l’environnement. « Connaître l’état actuel de l’environnement et des problèmes y relatifs, est un préalable aux processus décisionnels et aux mécanismes opérationnels en matière de préservation et de gestion durable de l’environnement », a-t-il expliqué pour justifier la tenue de ce atelier. Le conseiller technique du ministre en charge de l’environnement, Samuel Yéyé a, pour sa part, félicité le CILSS pour ses initiatives dans la lutte contre le changement climatique. Il a souligné que les efforts dans ce sens ont commencé à porter leurs fruits au Burkina Faso notamment, dans la partie Nord du pays. Il a cependant indiqué que les actions doivent se poursuivre pour des résultats plus probants.

www.sidwaya.bf



Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.