Activités EDD de l’Union Démocratique des Enseignantes et des Enseignants du SENEGAL

lundi 22 décembre 2014
par  Sémablegné

Randonnée pédestre du CEESERE de l’UDEN : un coup d’essai à institutionnaliser

Dans la matinée du dimanche 05 janvier 2014, le CEESERE (Comité des Educatrices et Educateurs du Sénégal pour l’Education relative à l’Environnement) de l’UDEN (Union Démocratique Des Enseignant-e-s du Sénégal) a tenu sa randonnée pédestre. Cette manifestation qui servait de lancement du plan d’actions du CEESERE - elle en était le deuxième point- est l’aboutissement de près de trois mois de préparation conduite avec l’accompagnement du Comité National de la Randonnée Pédestre. Trois mois de mobilisation de l’équipe de la présidente Awa DIA, ponctués de rencontres, de réflexions, de recherches de partenaires. Dans ce processus, le bureau CEESERE a pu, comme de bien entendu, bénéficier du soutien de tout le BEN du syndicat. Sous la houlette de la camarade secrétaire générale, Awa WADE, le syndicat n’aura lésiné sur aucun moyen : finances, carnet d’adresses et entregent pour réussir cette première. Grâce au soutien du Comité National de la Randonnée qui a mobilisé plusieurs clubs affiliés, ce coup d’essai a failli se transformer en coup de maître, n’eussent été quelques couacs inhérents à toute première. Sur la ligne de départ de la place de l’Obélisque, nous étions plus de cinq cents randonneurs, occasionnels comme habituels. Mais avant le top de départ, la camarade Secrétaire Générale a pris la parole pour, dans un premier temps, remercier le Comité National de la Randonnée et les clubs ayant répondu à notre invitation. Elle s’est ensuite employée à expliquer les motivations de cette randonnée : promouvoir l’ERE (l’Education relative à l’Environnement) pour agir sur les rapports que la société entretient avec l’environnement, mettre en valeur la place de l’environnement dans le développement durable et faire comprendre les enjeux liés à sa préservation. Ce fut par la suite au tour du camarade Mademba SOCK de l’UNSAS, l’un des parrains de la manifestation, d’exprimer sa gratitude au CEESERE et dire sa disponibilité pour tout soutien nécessaire. Le représentant du Ministre de l’Education Nationale a salué l’initiative et a apporté, sa promesse d’accompagner le CEESERE dans sa mission. La Présidente du CEESERE, la camarade Awa DIA- Gangué a remercié les parrains et invités, le Comité National et les camarades de l’UDEN et souligné que l’enjeu majeur est de vulgariser l’ERE pour un changement des mentalités et des comportements du citoyen face à son Environnement. « Que ce soit dans son milieu professionnel, familial ou social, chaque citoyen doit se sentir responsable et acteur de la sauvegarde de son environnement », conclut-elle. Après ces mots, le cortège s’ébranla sur les Allées du Centenaire mais pas avant l’échauffement et les consignes du coach de la randonnée. Derrière une banderole sur laquelle était écrit le thème de la randonnée : « Promotion de l’ERE et Développement Durable : quelle contribution pour l’UDEN ? », l’enthousiasme des néophytes tentait de s’exprimer à côté de celui des inconditionnels de la randonnée. Mais rapidement, leur rythme soutenu, attestant d’une pratique régulière, commençait à refouler vers l’arrière-plan ceux qui inauguraient une hypothétique carrière de randonneur. L’itinéraire couvrait les Allées du Centenaire sur toute sa longueur, de la place Sfax- le Triangle Sud- nous bifurquâmes sur l’avenue Malick SY que nous longeâmes jusqu’à la Porte du Millénaire. Nous prîmes sur la droite la Corniche Ouest, vers Soumbédioune. Passant près de ce débarcadère, nos souvenirs n’ont pu s’empêcher de plonger une à deux décennies en arrière, lorsque le poisson abondait sur ce marché. Faute d’une gestion qui intégrait la durabilité, consommateurs de poisson et pêcheurs traditionnels trouvent chaque jour des raisons d’agir pour pousser les décideurs à prendre les mesures idoines pour la préservation des ressources halieutiques. De telles idées n’entrent-elles pas en droite ligne des préoccupations de l’ERE ? Trêve de divagations intellectuelles, revenons au direct ! De Soumbédioune donc, nous tournâmes vers la rue 6, au cœur de la Médina. Notre groupe devenu moins compact et plus étiré, traversa l’avenue Blaise Diagne, direction Fass puis la case départ de la place de l’Obélisque. Ce fut une partie de plaisir pour les habitués qui trouvèrent la distance assez moyenne mais un véritable pari pour les néophytes dont certains étaient même impatients d’arriver à bon port. Le CEESERE et au-delà tous les militants de l’UDEN pensent avoir trouvé en la randonnée un moyen efficace voire un support mobile pour la conscientisation sur les problématiques de la gestion de l’environnement. Il compte, après évaluation, tirer toutes les leçons de cette belle expérience et se projeter vers l’institutionnalisation de cette activité. En attendant, le CEESERE dit toute sa gratitude à ses parrains et partenaires, eux dont le concours aura été décisif à la tenue de cette manifestation. Vive l’UDEN et bon vent au CEESERE !

M. Issa FAYE Chargé de la Communication du Comité Des Educatrices et Educateurs du Sénégal pour L’Education Relative à l’Environnement/ UDEN


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.