Attention à l’utilisation anarchique du cyanure

vendredi 19 décembre 2014
par  jerome, Rosine

Attention à l’utilisation anarchique du cyanure

L’utilisation anarchique du cyanure dans les sites d’exploitation artisanale de l’or prend de l’ampleur. Dans un communiqué, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité attirait la semaine dernière, l’attention des populations sur le phénomène. « Des informations en ma possession font état de l’utilisation artisanale et abusive du cyanure volé dans des entrepôts en marge des événements qu’a connus notre pays », mentionne-t-il. Le cyanure étant connu pour sa toxicité et ses effets néfastes à moyen et long terme, sur la santé des populations et l’environnement, il est demandé à toute personne de signaler tout cas suspect ou avéré d’utilisation de ce produit aux forces de sécurtité, prévient-il. Le cas le plus actuel est l’information selon laquelle le cyanure serait utilisé dans la ville de Kaya.

Cette information est bel et bien fondée. Le constat a été fait par Sidwaya, le jeudi 13 novembre 2014, dans un quartier périphérique de Kaya au secteur n°6. Sur le site, des jeunes orpailleurs par ignorance ou par négligence, utilisent ce produit nocif sans aucune précaution pour extraire le ‘’métal précieux’’. 

Malgré l’interdiction par le Ministère en charge des mines de l’utilisation des produits chimiques dans l’orpaillage, le phénomène fait toujours son bonhomme de chemin sur les sites d’exploitation artisanale. Le plus grave, c’est qu’avec l’utilisation de ces produits toxiques dans le traitement du minerai, les orpailleurs font courir le risque d’une catastrophe écologique au Burkina Faso. Le phénomène est de plus en plus grandissant et les coupables ne s’en cachent d’ailleurs plus. De nombreux sites et villages sont devenus le théâtre d’une cyanuration abusive et incontrôlée qui ne dit pas son nom. Après de longues campagnes de sensibilisation à l’utilisation abusive des produits chimiques nocifs et dangereux tels que le cyanure et le mercure, le Mouvement burkinabè pour l’émergence et la sécurité du secteur minier, la sauvegarde et la réhabilitation de l’environnement (MBEM/SRE) avait lancé un appel à lutter contre la pratique de cyanuration non maîtrisée au Burkina Faso. Ainsi, le mouvement a fait cas de la situation dans la région du Centre-Nord. Selon lui, cette région est le plus touchée par ce phénomène nuisible. Il a dit que plusieurs localités de la région comme le département de Mané (villages de Yabo et Zecko, Baskouda, kindpelga) et dans le Bam, les sites de Guibare, de Tikaré sont aussi en proie de ces prédateurs qui sont sans loi ni foi. Le mouvement a relevé qu’à Bouroum, dans la province du Namentenga, la ‘’cyanuration’’ prend des proportions inquiétantes. « Sur le site du filon rouge à Bouroum, des individus s’adonnent régulièrement à la ‘’cyanuration’’ au vu et au su de tout le monde. Du reste, des éleveurs de la zone ont perdu quelques animaux, du fait de la contamination des eaux. Le site de filon rouge n’est un cas isolé, on peut également citer les sites de Ampanaba, de Gouwegou à moins d’une dizaine de km de Taparko, le site de Gemse à quelques km de la mine où la cyanuration est devenue une activité banale », a-t-il déploré. Le comble, c’est que ces individus ignorent tout des conditions d’utilisation et des méthodes de prévention des risques. Devenu le premier produit d’exportation du Burkina Faso, l’or risque, si rien n’est fait, de passer également au premier rang des causes de décès dans le pays. Les populations sont de plus en plus exposées au risque de contamination au cyanure. Dans certaines localités, c’est à quelques encablures du marché que des individus pratiquent la ‘’cyanuration’’. Vivement que des mesures fortes soient prises par le gouvernement burkinabè pour contrecarrer cette pratique dangereuse pour l’homme et son envronnement.

Kowoma Marc DOH dohmarc26@yahoo.fr www.sidwaya.bf



Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.