Lutte contre la désertification : la stratégie décennale en validation

lundi 30 juin 2014
par  Rosine, Sémablegné

Lutte contre la désertification : la stratégie décennale en validation

Le Ministère de l’environnement et du développement durable organise les 24 et 25 juin 2014 à Ouagadougou, un atelier national de validation du programme d’action national de lutte contre la désertification aligné sur la stratégie décennale de la convention des Nations unies.

Au Burkina Faso, 34% du territoire, soit plus de 9 millions d’hectares des terres de production sont dégradées pour cause anthropique telles que l’agriculture, l’élevage, tenures, bois-énergie, etc. et climatiques. C’est pourquoi, le pays a ratifié en décembre 1995, la convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification dans les pays gravement touchés par la sécheresse et/ou la désertification. En 2000, un premier document cadre de stratégie avait été élaboré et mis en œuvre suivant une démarche participative.

Et c’est pour adapter le Programme d’action national de lutte contre la désertification (PAN/LCD) aux nouveaux contextes du paysage institutionnel et les politiques de développement que le Ministère de l’environnement et du développement durable (MEDD) organise les 24 et 25 juin 2014, l’atelier national de validation dudit programme aligné sur la stratégie décennale de la convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification. Selon le conseiller technique du MEDD, Youssouf Ouattara, cette rencontre va permettre d’orienter l’opérationnalisation du programme en vue de sa finalisation, mais aussi, de formuler des recommandations. Il a rappelé que la stratégie adoptée par les parties de la convention se veut une manière entièrement nouvelle, de gérer les écosystèmes arides et les flux d’aide au développement qui se décline en quatre objectifs. Il s’agit d’améliorer les conditions de vie des populations touchées, améliorer l’état des écosystèmes touchés, dégager des avantages généraux d’une mise en œuvre efficace de la convention et mobiliser des ressources en faveur de la mise en œuvre de la convention. Et pour y parvenir, la stratégie propose selon lui, la sensibilisation de l’opinion publique, la mise en place de cadre politique, le renforcement des capacités nouvelles en termes d’innovation scientifique et technologique et le financement. M. Ouattara a formulé le vœu de voir au sortir de cet atelier l’amélioration de la qualité du document en vue de l’atteinte des objectifs du programme.

Donald Wendpouiré NIKIEMA

Source : www.sidwaya.bf


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.