Quatre choses à savoir sur les déchets plastiques

vendredi 27 juin 2014
par  Rosine, Sémablegné

Quatre choses à savoir sur les déchets plastiques

La loi portant interdiction de la production, l’importation, la commercialisation et la distribution des emballages et sachets plastiques a été votée à l’unanimité le 20 mai 2014. Ceci au profit d’une forme de sachet plus respectueuse de l’environnement : les sachets biodégradables. Ces derniers devraient rentrer en vigueur d’ici six mois selon le ministère de l’environnement. Il serait ainsi judicieux de se pencher sur cette matière qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive à l’Assemblée des élus pour finalement se solder par une interdiction.

JPEG - 97.5 ko

1- Qu’est ce que le Plastique ?

On appelle plastique tout matériau synthétique ou semi – synthétique solide et modulable. Provenant d’hydrocarbure comme le pétrole qui est composé de Naphta, il est formé de polymère.

Deux types de plastiques nous intéressent : les thermoplastiques (les sachets plastiques, les bouteilles plastiques) et les thermodurcissables (les casques de sécurité, les carrosseries de voiture).

Les premiers se ramollissent sous l’action de la chaleur et les seconds au contraire durcissent sous la même action. Les matières plastiques ne sont pas biodégradables. Autrement dit, elles peuvent polluer le sol pendant des centaines d’années plus précisément 400 ans, avant que la nature les désintègre.

Impacts  

Le sachet plastique, de nos jours incontournable surtout pour l’emballage, demeure néanmoins problématique pour l’environnement après son usage.

2 - Dans le milieu physique : il est cause d’insalubrité, de pollution visuelle. En effet, la présence récurrente de déchets plastiques dans notre environnement participe à la détérioration du cadre de vie. Nous sommes nombreux à préférer habiter une cour bien propre plutôt qu’un centre de déchets.

Sous oublier que présents sur toute la surface du sol, ils empêchent l’épanouissement de la végétation. Celle – ci ayant un important rôle de photosynthèse à jouer. Ou encore empêche l’infiltration des eaux de pluie en rendant le sol imperméable. Ce qui évidemment à long terme assèche la nappe phréatique.

3- Pour les animaux : La végétation ne pouvant plus pousser normalement, les ruminants comme les bœufs, les moutons etc., ont du mal à trouver leur nourriture. Certains ingurgitent directement des bouts de plastique.

Mais celui – ci n’étant pas digérable, se concentre dans le foie. Du fait de la quantité stockée dans cet organe, la mort s’ensuit. Plusieurs éleveurs ont vu ainsi la taille de leurs troupeaux se réduire du fait de la mort de leurs animaux. Ou encore, voir leurs bêtes maigrir et donc leur rendement baisser.

4 – Pour la santé humaine : le contact le plus direct est celui avec les sachets plastiques : les thermoplastiques. Nous sommes nombreux à aimer emballer de la nourriture chaude ou même froide directement dans des sachets.

Cet acte favorise la décomposition du sachet. Ainsi, les molécules d’hydrocarbures ou autres matériaux formant ce plastique se déposent sur ce que nous allons ingurgiter plus tard.

Notre organisme se retrouve donc avec des éléments dont il ne sait quoi en faire et quantité de plus en plus accrue. Conséquence les cancers, le diabète, les maladies cardiovasculaires et autres.

Voici les raisons qui ont poussé M. Salifou Ouédraogo, Ministre de l’environnement et du développement durable et du cadre de vie, à dire STOP aux plastiques dans notre environnement. D’où la loi du 20 mai 2014 sur uniquement les sachets plastiques. Mais qu’en est – il des autres formes de plastiques ?

Catherine AMBOUROUET

Chroniqueuse environnement pour Burkina 24

Source : www.burkina24


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.