Exploitation minière et Développement durable : Zoom sur la problématique de la protection de l’environnement

mercredi 23 avril 2014
par  Rosine, Sémablegné

Exploitation minière et Développement durable : Zoom sur la problématique de la protection de l’environnement

Le Réseau national pour la promotion des évaluations environnementales (RENAPEE) a tenu le 21 avril 2014 une conférence publique. La conférence a porté sur le thème : « Exploitation des ressources minières et protection de l’environnement ». Nous vous proposons l’intégralité de l’exposé développé par Désiré Yaméogo, président du RENAPEE.

Exploitation minière et Développement durable : Zoom sur la problématique de la protection de l’environnement

Thème : EXPLOITATION DES RESSOURCES MINIERES ET PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT

INTRODUCTION

La contribution de l’exploitation minière dans l’économie nationale est significative. Selon l’ITIE (Initiative pour la Transparence des Industries Extractives), 2013, les recettes d’exportation de l’or s’élèvent à 797milliards en 2011.

En plus de la contribution de l’exploitation dans l’économie nationale, il constitue une source de revenu pour les populations locales. En plus de la contribution de l’exploitation dans l’économie nationale, il constitue une source de revenu pour les populations locales.

En effet, autour des sites d’exploitation minière, se développent des activités rémunératrices de revenu telles que le petit commerce, la restauration, la forge, les débits de boisson, le transport, les vidéos-cinémas… L’orpaillage est une source de création d’emplois et de revenu pour les populations rurales et les fournisseurs privés des sites d’orpaillage en produits divers.

L’exploitation minière n’est pas sans conséquence sur l’environnement physique, biologique et humain.

Quels sont les problèmes liés à l’exploitation minière au Burkina Faso ?

I- PROBLEMATIQUE LIE L’EXPLOITATION MINIERE

- Pollution des sols, des eaux et pollution atmosphérique ;

- Dégradation du couvert végétal et de la diversité biologique ;

- Perte des champs agricoles et dégradation du pâturage ;

- Paupérisation des populations ayant perdu leur support de production (terre) ;

- Déscolarisation des enfants au profit de l’orpaillage ;

- Conflits sociaux entre mineurs et sociétés minières industrielles d’une part et d’autre part entre mineurs et populations riveraines,

- Risques pour la santé publique.

II- ACTEURS DIRECTS DE L’EXPLOITATION MINIERE

L’exploitation minière regroupe deux acteurs majeurs directs :

- Les exploitants des mines industrielles ;

- et les exploitants des mines artisanales : orpaillage.

III- EXPLOITATION MINIERE INDUSTRIELLE

Ce sont des mines industrielles qui utilisent des machines et d’équipements plus sophistiques. De nos jours, il existerait 8 mines industrielles fonctionnelles qui emploient 6448 travailleurs directs (DGMGC au 31 décembre 2012). Sur le plan environnemental et social, les impacts directs sont :

3.1- Impacts sur le milieu social

- La perte des habitations (réinstallation involontaire avec ses inconvénients) ;

- La perte définitive des champs agricole et pastorale ;
- La perte des lieux de culte et sites archéologiques ;
- L’espoir fondé sur l’emploi local se dissipe ;
- Emploi précaire.

3.2- Impacts sur le milieu biophysique

- Dégradation importante du couvert végétal et de la biodiversité ;

- Epuisement de la nappe d’eau souterraine ;

- Le risque de pollution à moyen terme dû aux résidus miniers (eaux cyanurées, DMA) ;

- Pollution atmosphérique (incinération des déchets, fumée des cheminées des centrales électriques et usine, poussière) ;

- Vibration due aux dynamitages avec ses conséquences

IV- DIFFERENCE MINE INDUSTRIELLE ET ORPAILLAGE

- Les différences entre les deux acteurs résident sur les faits que la mine industrielle a :

- Un cahier de charges environnementales ;

- N’emploie pas des enfants ;

- L’utilisation des produits chimiques est sous contrôlé (code de cyanure, certification, audit, inspection, contrôle).

V- EXPLOITATION ARTISANALE

- Dénommé orpaillage, il joue un rôle dans le développement socio-économique du pays et des populations locales.

- Cependant, il est le secteur qui crée beaucoup de dommages à l’environnement et à la santé humaine.

- Ses activités portent atteinte à l’intégrité écologique de l’écosystème des milieux et constitue un danger pour l’homme et les animaux.

5.1- Problématique de l’orpaillage

- La progression des carrières d’orpaillage sur les nouveaux sites entraîne pour la population locale, la destruction des terres de pâturage et de cultures, et le déplacement des populations. Il en résulte un bouleversement socio-économique de toute la zone.
- Les terres soumises à l’orpaillage deviennent peu propices à l’agriculture et à l’élevage. De ce fait l’orpaillage pose un réel problème environnemental touchant le milieu terrestre.

5.2- Inventaire des problèmes liés à l’orpaillage

Sur le plan organisationnel

- insuffisance de système de gestion des sites d’orpaillage
- Multiplicité des sites d’orpaillage sur le territoire national (plus de 300) ;
- Pas d’obligation de réaliser des études environnementales avant l’exploitation. Sur le plan socioculturel

- Comportement à risque (sanitaire, sécuritaire, hygiénique) sur les sites d’orpaillage
- Dépravation des mœurs (prostitution, usage de drogue, délinquance)
- Méconnaissance des risques liés aux déchets et leur gestion informelle et anarchique ;
- Emploi des enfants avec pour inconvénient leur déscolarisation. Sur le plan environnemental
- Destruction de l’habitat naturel ;
- Destruction des habitats adjacents à travers les émissions et les déversements ;
- Destruction des terres agricoles et pastorales ;
- Envasement des zones des terres humides par des déversements de boues de traitement ;
- Changement négatif dans le régime hydrologique et de l’écologie dû à la pollution ; l’envasement, la sédimentation et la modification du débit ;
- Contamination des sols à partir des résidus de traitement et du déversement des substances non-organiques ;
- Déforestation, destruction des modèles de terres et érosion des sols ;
- Drainage de l’acide minier (ruissellement des produits toxiques et métaux lourds vers les cours d’eau). Pollution des lits des rivières ;
- Effluents des opérations de traitement des minerais ;
- Déversement des huiles et du carburant ;
- Usage massif des piles et leur abandon au fond des puits ;
- Lixiviation des polluants au cours de traitement du minerai et des sols contaminés ;
- Emission de l’air à partir de l’équipement diesel de traitement des minéraux ;
- Emission de poussière des sites proches des villages et des habitats.

VI- LES POLLUANTS

- Malgré l’interdiction de l’usage des produits chimiques dans l’orpaillage sur l’étendue du territoire burkinabé, les orpailleurs continuent d’en utiliser massivement ;
- Selon plusieurs études, les polluants rencontrés sont : le mercure, le cyanure, le cadmium, le cuivre, l’arsenic, les acides sulfuriques et nitrique etc.

VII- SUGGESTIONS

- Accompagner l’organisation et le renforcement des capacités des acteurs du secteur

- Accorder un rôle prépondérant aux collectivités locales pour l’encadrement des orpailleurs (attribution des sites, respect des cahiers de charge, etc.)

- Élaborer des textes contraignants les orpailleurs aux études environnementales et de risques.

- Renforcer les mesures d’interdiction de l’orpaillage en saison pluvieuse par l’implication des acteurs, des municipalités, et par la police.

- Interdire l’importation et la vente des produits toxiques suscités dans l’orpaillage

- Des règlementations doivent être spécifiques aux opérations environnementales (et législation sur la santé et la sécurité)

- Mettre en place un contrôle sur la distribution et le commerce des produits chimiques dangereux,

- La mise en place des règlementations qui contribuent à des relations de travail améliorées entre les mineurs, les autorités et leur organisation

CONCLUSION

La protection de l’environnement au Burkina Faso n’est pas simplement une question d’avoir une forte législation, mais il y a un besoin de s’assurer que les mineurs artisanaux ont reçu une éducation et une formation et des équipements appropriés pour éviter ou réduire le nombre des problèmes environnementaux.

Bien que l’exploitation minière apporte des devises pour le pays, ne perdons pas de vue la notion de développement durable car nous devons céder à nos enfants et petits fils une terre viable.

Avec le rythme du boom minier et la propagation de l’orpaillage sur le territoire national, sommes-nous sûr d’être sur la voie du développement durable, quand on sait que les ressources minières ne sont pas renouvelables et que l’environnement support de production peut se dégrader de façon irréversible, Alors, au regard de ce triste réalité sur les conséquences de l’orpaillage sur l’environnement biophysique et social, nous recommandons : Qu’il y ait un cadre de concertation entre les ministères des mines, de l’environnement et celui de l’administration pour trouver une solution sur l’emploi des produits toxiques par les orpailleurs car le problème n’est plus technique mais de santé publique et d’insécurité des populations urbaines et rurales, car les orpailleurs font les traitements du minerai dans les habitations, auprès des rivières et cours d’eau.

Enfin, nous devons tous participer dans la mesure du possible aux actions de sensibilisation à l’attention de tous les acteurs de la filière orpaillage sur les risques liés à la manipulation des produits utilisés (cyanure, mercure…) et dénoncer toute action de pollution des puits/forages, rivière ou cours d’eau car nos bétails ne sont pas aussi en sécurité.

Produits chimiques sur les lieux de traitement d’or (orpaillage)

Traitement de l’or auprès des cours d’eau

Terrain transformé sur l’effet de l’orpaillage

Femmes en train de concasser le minérai

Enfants orpailleurs sur un site d’orpaillage, avenir scolaire hypothéqué Signé : YAMEOGO DESIRE Président du Réseau (RENAPEE) Email : yanodesire@yahoo.fr



Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.