Bobo : C’est parti pour le séminaire international sur l’assainissement

mardi 25 mars 2014
par  Sémablegné

Les villes de Saint-Etienne en France, Tamatave en Madagascar et Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) ont entamé un séminaire international d’échanges d’expérience et de bonnes pratiques sur l’assainissement ce mardi 25 février 2014 dans la salle de conférence de la mairie de Sya. Prévu pour durer 72 heures, ledit séminaire concerne des techniciens et des responsables des communes concernées.

Fruit des coopérations entre des régions et villes de la France, du Madagascar et du Burkina Faso, la première édition du séminaire international d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques sur l’assainissement individuel a démarré ce mardi 25 février 2014. Présidée par le secrétaire général du ministère de l’administration territorial et de la décentralisation (MATDS), la cérémonie officielle de lancement des travaux a connu la participation des hôtes français et malgaches. Représentant le ministre Jérôme Bougouma, le SG du MATDS a démontré toute l’importance du séminaire international sur l’assainissement qu’accueil Bobo-Dioulasso«  les communes burkinabè assurent depuis 2009 la maitrise d’ouvrage dans le domaine de l’assainissement. A cet effet, elles sont responsables de l’élaboration des plans locaux d’assainissement, de la réalisation des ouvrages et de la gestion des services publics de l’assainissement sur leur territoire…Le MATDS se félicite de cette initiative et fonde l’espoir que des réflexions prolifiques sortirons des travaux et contribueront à relever le défis de l’assainissement ». Tout comme le ministre, Daniel Chappuis, Yasmine et le Docteur Alfred Sanou espèrent que du séminaire international sortira des solutions à même d’améliorer la vie des populations concernées.

Toilette « Ecosan », la vedette du séminaire

Autour du thème majeur « transformons nos nuisances en ressources ! », la première édition du séminaire international d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques sur l’assainissement individuel à sa vedette, la toilette « Ecosan ». Déjà expérimentée à Tamatave au Madagascar et à Saint-Etienne en France, la toilette « Ecosan » sera au centre des intérêts tout au long des travaux. Appareil de collection des déjections humaines, elle permette de collecter la matière fécale ainsi que de l’urine afin que celles-ci soient compostées. Le compostage permet par la suite d’obtenir de l’engrais qui peut être utilisé directement pour l’entretien des jardins ou déverser dans des champs. Plus apte à l’utilisation, la toilette « Ecosan » se veut être facile à l’utilisation et très économique. Nul doute que cette technologie apportera un plus dans la question de gestion des déjections humaines.

Ousséni BANCE

Source : www.Lefaso.net


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.