Le roi de la savane ne rugit plus autant en Afrique de l’Ouest

lundi 3 février 2014
par  Sémablegné

La situation des animaux sauvages en Afrique est depuis longtemps en état d’alerte. Leur nombre est de plus en plus critique et certaine espèces sont en voie de disparition. Aujourd’hui, des chiffres précis viennent appuyer ces faits. Une étude menée par la revue scientifique PLOS ONE révèle qu’il y aurait moins de 250 lions et 150 lionceaux répartis sur tout l’Afrique de l’Ouest. Encore une espèce est en voie d’extinction… Une enquête a été réalisée pendant plus de six ans par Philipp Henschel pour l’ONG Panthera. Cette étude a été réalisée dans onze pays où les lions étaient censés évoluer durant les deux dernières décennies. Cependant, le roi de la savane pourrait bien disparaître… L’équipe en charge de cette étude fut choquée de voir l’ampleur du désastre. Les études les plus optimistes prévoyaient que les lions de l’Afrique de l’Ouest survivraient dans 21 zones protégées. Or, la majorité de ces zones n’étaient pas du tout protégées et n’avaient aucun budget consacré à la gestion du site, ni au personnel de patrouille. Ainsi, la majorité de ces zones avaient perdu la totalité des lions mais aussi d’autres mammifères.

Grâce à des appareils photo à déclenchement automatique et des relevés de traces, Philipp Henschel et son équipe ont pu repérer les félins encore présents en Afrique de l’Ouest. Résultat, ils ne seraient plus que 406 dans cette zone d’Afrique (avec une fourchette d’erreur de 250 à 587) répartis dans seulement cinq pays : le Sénégal, le Nigéria, le Bénin, le Niger et le Burkina Faso. Le lion de l’Afrique de l’Ouest est unique en son genre, puisqu’il a des séquences génétiques qui ne sont pas présentes chez les autres lions. Si cette espèce disparaît, c’est une population unique et trouvée nulle part ailleurs que nous perdrons. JPEG - 34.4 ko

A l’échelle du continent, 35 000 lions sont encore dénombrés, ce qui représente 25% de l’aire de répartition d’origine. Depuis 2004, cette espèce est classée comme vulnérable et fait partie des espèces en danger de l’UICN ( Union Internationale de Conservation de la Nature ). En Asie, la situation ne s’améliore : la population de lions est aussi proche de l’extinction avec seulement 350 individus.

Mais pourquoi ces lions disparaissent ? La raison principale est une fois de plus la concurrence avec les humains pour la terre. Les zones où ces félins ont l’habitude de chasser sont transformées en terre de culture et le gibier dont ces félins se nourrissent est abattu par des chasseurs. Les lions sont aussi parfois traqués par les fermiers voulant protéger leur bétail. Plus rarement, le braconnage peut être la cause de quelques disparitions. Les lions sont parfois tués pour leurs os, ensuite utilisés dans certains médicaments asiatiques ( les os de tigres et les cornes de rhinocéros étant devenus trop rares). L’Afrique de l’Ouest étant économiquement très pauvre, ces lions ont plus de valeur morts que vivant car ils ne génèrent pas de revenus touristiques comme le font certains pays de l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe attirant plus de touristes.

De nombreuses ONG appellent la communauté internationale à se mobiliser pour sauver cette faune.

Source : www.developpementdurable.com


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.