Sanmatenga : Faire des cuirs et peaux un pilier du développement local

samedi 9 novembre 2013
par  Rosine

Sanmatenga : Faire des cuirs et peaux un pilier du développement local

Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord, abrite le 2 novembre la troisième édition des Journées économiques pour le développement de la filière cuirs et peaux et des pôles d’entreprises de la province du Sanmatenga (JEDDES). JEDDES Kaya 2013 se déroule sous le thème : « Problématique du financement de l’artisanat au Burkina Faso ».

Après deux éditions qui ont permis de booster quelque peu le secteur, la principale difficulté des acteurs locaux reste l’accès aux financements. « Les difficultés d’accès au financement et la faiblesse des fonds propres et des marges bénéficiaires limitent les performances des artisans. D’où le choix du thème », a expliqué le promoteur des JEDDES Kaya, Rasmané Ouédraogo.

Pour se donner plus de chances d’avoir des réponses à ces préoccupations, les organisateurs ont sollicité et obtenu la caution d’un certain nombre de personnes haut placées. Il s’agit du président de l’Assemblée nationale, Soungalo Appolinaire Ouattara qui patronne les Journées. Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Patiendé Arthur Kafando et le ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Jérémie Ouédraogo les coprésident.

La marraine est une fille de la province du Sanmatenga, en la personne de Koumba Boly, ministre de l’Enseignement de Base et de l’Alphabétisation. Les uns et les autres ont dit partager les préoccupations posées. Le ministre Kafando a rappelé la politique du gouvernement en matière d’artisanat. Et de réaffirmer tout le soutien des autorités aux artisans locaux, notamment en ce qui concerne la recherche de solutions aux problèmes de financement.

Pour sa part, le patron des JEDDES Kaya 2013 s’est félicité de l’initiative qui participe de la spécialisation des régions du pays en matière de développement.

Kaya, cité des cuirs et peaux

La région du Centre Nord en général et la province du Sanmatenga en particulier est une zone à vocation agro-pastorale où l’élevage et l’agriculture occupent 90% de la population et où les activités connexes de transformation des produits dérivés connaissent une certaine ampleur mais demeurent peu organisées. Kaya, le chef-lieu de la région et de la province du Sanmatenga, a une tradition de production et de transformation des cuirs et peaux. D’où son nom de « cité des cuirs et peaux du Burkina Faso ».

La filière « cuirs et peaux » contribue pour 21,5% dans le PIB local. La filière comprend le tannage, la collecte, la commercialisation des cuirs et peaux, la teinture du cuir et l’artisanat du cuir (maroquinerie, pyrogravure et la tapisserie du cuir).

Des chiffres intéressants

Globalement, le Centre Nord dispose d’énormes potentialités dans cette filière bétail/viande. En 2009, les effectifs des bovins étaient estimés à 463 663 têtes soit 5,6% du cheptel national, les ovins à 885 585 têtes soit 11,06% du cheptel national et les caprins à 1 103 993 têtes soit 9,21% du cheptel national.

Toujours en 2009, les chiffres sur les abattages contrôlés indiquent 8 620 bovins, soit 4% des abattages au niveau national. Mais, au-delà des cuirs et peaux, la zone de Kaya produit et transforme aussi de la viande et des arachides. Et les Journées économiques pour le développement de la filière cuirs et peaux et des pôles d’entreprises du Sanmatenga pour objectif principal de contribuer à la valorisation de toutes ces potentialités de la région.

Grégoire B. BAZIE

Source : www.Lefaso.net


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.