Campagne de reboisement « Ouaga la verte » Plus de 200 plants mis en terre au lancement

lundi 29 juillet 2013
par  Jean Kafando, Rosine

La commune de Ouagadougou a lancé, le vendredi 19 juillet 2013, à l’école Baoghin "A", la 18è édition de la campagne communale de reboisement dénommée « Ouaga la verte ». A l’occasion, plus de 200 plants sont été mis en terre.

Planter utile et responsable, telle est l’une des préoccupations majeures des responsables de la mairie de Ouagadougou. Pour matérialiser cet engagement, la commune a lancé, le vendredi 19 juillet 2013, la 18e édition de la campagne de reboisement « Ouaga la verte », au cours de laquelle plus de 200 plants ont été mis en terre.

Selon le maire de Ouagadougou, Marin Casimir Ilboudo, il ne s’agit pas de planter des milliers, mais il faut plutôt planter en fonction des possibilités d’entretien pour un meilleur taux de survie des plants mis en terre. Le directeur des aménagements paysagers, Issa Sawadogo, a souligné que pour l’année 2013, le conseil municipal a voté un budget 20 000 000 de francs CFA pour l’organisation de cette campagne de reboisement « Ouaga la verte ».

A l’entendre, cette somme a permis d’acquérir 40 000 arbres, 6000 grilles de protection, des produits phytosanitaires et du fumier. De l’avis du maire, l’environnement n’a pas de prix et c’est pour cette raison que sa commune s’attelle chaque année à financer des activités pareilles. « La protection de l’environnement y va de la survie de l’espèce humaine. De ce point de vue, cette initiative a été prise depuis 1996 et nous comptons la poursuivre et la renforcer, de manière à ce que nous puissions agir ensemble pour préserver notre environnement », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, il a indiqué qu’il est mieux de planter utile et responsable, puisque beaucoup de plants sont mis en terre chaque année, mais pour des raisons diverses, ils n’arrivent pas à survivre. « Des investissements sont faits en termes de ressources humaines, financières et matérielles, mais nous obtenons un résultat non encourageant », a fait remarqué Marin Casimir Ilboudo. Il a poursuivi en confiant que c’est ce qui a expliqué le choix d’un cadre clôturé, telle l’école de Baoghin A pour le lancement officiel de cette campagne. Pour le ministre de l’Environnement et du développement durable, Dr Salif Ouédraogo, « un arbre doit être entretenu, parrainé… ».

C’est dans cette optique qu’il a lancé un appel à tous les Burkinabè à être des acteurs de l’environnement en plantant utile et responsable. Il a ensuite adressé ses encouragements au maire de la commune de Ouagadougou, Marin Casimir Ilboudo, dans son initiative en matière de préservation de l’environnement et de la biodiversité. Le maire de l’arrondissement n° 2, Hamidou Simporé, a saisi cette opportunité du lancement de la 18è édition de « Ouaga la verte » pour réaffirmer son engagement et sa détermination à la préservation de l’environnement. « Les bienfaits de l’arbre n’étant plus à démontrer, j’invite les élèves à prendre bien soin de ces plants », a-t-il déclaré.

Aussi, les populations dudit arrondissement ont manifesté leur attachement à la protection et à la sauvegarde des plants qui seront mis en terre. En termes de bilan de la campagne écoulée, le conseil municipal a mis en terre au total, 20 000 plants dont 13 100 ont survécu. Les 6900 autres qui sont morts ont été essentiellement détruits par la divagation des animaux.

Jude SOME (Stagiaire)

Source : www.sidwaya.bf


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.