Ouaga-Laye : Le geste écocitoyen de Faso enviro-proteck

lundi 10 juin 2013
par  Rosine

Burkina Faso, Le Geste écocitoyen

La 5e édition du marathon international Ouaga-Laye s’est déroulée le samedi 1er juin dernier. Elle a connu une participation record de six cents athlètes qui ont consommé à cette occasion des milliers de sachets de d’eau. Ces athlètes ont jeté dans la nature des déchets plastiques. Faso enviro-proteck, qui accompagne le comité d’organisation, a collecté une demi-tonne de déchets plastiques produits par les athlètes. Samedi dernier, l’association a procédé à la remise officielle des déchets au centre d’enfouissement technique de Ouagadougou.

Il fallait bien se désaltérer pour pouvoir parcourir les 42 km qui séparent Ouagadougou de la commune de Laye. Les six cents athlètes qui ont pris part à cette compétition internationale qu’est le marathon Ouaga-Laye ont consommé pour la circonstance des milliers de sachets d’eau pour tenir le coup. C’est une demi-tonne de sachets plastiques qui ont été collectés par les membres de l’association Faso enviro-proteck. Il faut rappeler que ces 500 kg de déchets plastiques ont été exclusivement générés par les premiers acteurs du marathon, c’est-à-dire les athlètes.

Ces déchets ont été collectés sur les 42 km du circuit, entre le point de départ au siège de L’Observateur Paalga et l’arrivée à Laye. Le comité d’organisation attache du prix à la préservation de l’environnement. C’est pourquoi depuis quelques années déjà il a noué un partenariat avec l’association Faso enviro Proteck leader dans la protection de l’environnement et dans la lutte contre la prolifération des sachets plastiques qui à chaque édition apporte une touche écologique pendant et après la course.

Pour le directeur de la Propreté publique, l’action de cette association est salutaire à plus d’un titre parce que, d’une part, elle contribue à préserver l’environnement urbain et, d’autre part, à protéger la santé publique. En plus la remise des déchets au Centre d’enfouissement technique de Ouagadougou permettra leur valorisation, et par ricochet de lutter contre les nuisances esthétiques et olfactives occasionnées par le brûlage des déchets plastiques ; à l’amélioration du cadre de vie des populations, à lutter contre les maladies respiratoires et à réduire la mort du cheptel due à la consommation des déchets plastiques. Pour finir, il a invité les organisateurs de manifestations publiques dans la ville d’Ouagadougou à prendre l’exemple de L’Observateur qui, après chaque édition de son marathon, attache du prix à préservation de l’environnement et au maintien de la propreté publique.

www.lobservateurpaalga.bf



Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.