Note d’information sur les bons gestes pour protéger notre planète

mercredi 29 mai 2013
par  Rosine, Sémablegné

Le développement durable, c’est répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Chacun d’entre nous peut contribuer à sa façon au respect de l’environnement par des gestes simples au quotidien. Nous n’avons pas de planète Terre de rechange ! Adaptons notre mode de vie et nos pratiques de consommation au développement durable.

Face aux catastrophes écologiques, sanitaires, industrielles auxquelles nous sommes de plus en plus confrontés, le développement durable propose de faire évoluer les comportements et modes d’action de tous les acteurs de la société. Il faut donc apprendre à économiser et à partager de manière équitable les ressources de l’environnement et à tenir compte des facultés limitées de la Terre à absorber les déchets et les pollutions : c’est la dimension environnementale du développement durable.

Nous n’avons pas de planète Terre de rechange ! Il faut également garantir une croissance économique créatrice d’emploi et d’équité sociale : c’est l’aspect économique et social du développement durable.

Quelques bons gestes pour protéger notre planète à la Maison

J’économise l’eau

Au 20e siècle, la consommation d’eau dans le monde a été multipliée par 7 alors que la ressource en eau a considérablement diminué. La pénurie d’eau est le plus grand danger qui pèse actuellement sur la planète. En effet, 1,1 milliard de personnes n’ont toujours pas accès à une eau salubre, un tiers de la population mondiale est privée d’eau potable, et près de 2,5 milliards n’ont pas d’installations adéquates d’assainissement. Et le manque d’eau n’épargne pas les pays développés : en France, on pense aux sécheresses estivales.

Je prends une douche rapide

plutôt qu’un bain car je consomme ainsi entre 25 et 100 litres d’eau au lieu de 250 litres environ, et je participe à la préservation de cette ressource naturelle limitée. En effet, dès 2030, la demande en eau pourrait dépasser l’offre : 50% de la population mondiale serait privée de cette ressource vitale.

Je coupe l’eau quand je me brosse les dents, me lave les mains ou me rase.

Je réduis ainsi ma consommation d’eau de moitié. L’eau douce ne représente que 2,5 % du stock total d’eau sur la planète (les 97,5 % restant étant salés).

J’installe une chasse d’eau à double commande

dans mes toilettes ou je place une bouteille pleine de sable ou une brique dans le réservoir, car je réduis ainsi ma consommation d’eau de 1 à 2 litres à chaque remplissage de la cuvette.

Quelques bons gestes pour protéger notre planète au Bureau

Je respecte les consignes ou conseils donnés dans mon secteur d’activité pour préserver l’environnement.

En effet, dans tous les corps de métiers, des conseils sont donnés pour éviter les pollutions de l’eau et de l’air liées aux produits employés.

J’utilise au maximum la lumière naturelle en plaçant près des fenêtres mon plan de travail (bureau, atelier.).

Je ne laisse pas mon ordinateur en veille et j’éteins la lumière quand je quitte mon bureau. Les bureaux sont parmi les plus gourmands en consommation d’énergie : 180 kWh/m2 pour le chauffage et 110 kWh/m2 pour l’ électricité (éclairage et bureautique notamment).

Je participe et j’incite au tri sélectif des déchets pour permettre le recyclage. Outre le papier, de nombreux produits sont recyclables dans nos bureaux, comme par exemple, les cartouches d’encres de l’imprimante.

Je privilégie le courrier électronique au courrier papier et j’évite d’imprimer tous les courriers électroniques que je reçois.

J’utilise les feuilles de papier mal imprimées comme brouillon. Il faut savoir que le papier constitue 80 % des déchets produits par une administration.

Source :www.polytechcentrale.tn