Fiche pédagogique sur l’orientation scolaire non sexiste

mardi 30 avril 2013
par  Yendilo fimba

Fiche pédagogique pour offrir aux élèves une orientation scolaire non sexiste

Parmi les pratiques éducatives qui perpétuent les inégalités de genre, l’orientation scolaire tient une place importante. D’une part, quand ces services existent, ils ont tendance à reproduire des orientations stéréotypées des élèves, en favorisant la présence des garçons dans les filières scientifiques, et celles des filles dans les filières littéraires.

L’orientation scolaire doit tenir compte des capacités réelles des filles et des garçons. Elle doit rester objective et ne pas être sexiste afin de favoriser l’accès des filles à toutes les filières d’études. Cette fiche donne des indications sur ce sujet d’une orientation scolaire non sexiste.

1. Publics cibles

Cette fiche s’adresse en priorité aux publics suivants :
-  Responsables (femmes, hommes) d’établissement ;
-  Enseignant-es et responsables (hommes et femmes) de formation dans les écoles normales et professionnelles en général ;
-  Responsables (femmes, hommes) de l’orientation scolaire ;
-  Membres d’association de parents d’élèves, de mères éducatrices, COGES et association d’élèves et d’étudiants.

2. Objectif de la fiche

Cette fiche a pour objectifs de :

-  Montrer l’importance d’un système d’orientation scolaire de qualité dans la formation des futurs agents de développement ;
-  Permettre d’identifier des pratiques à éviter afin de ne pas perpétuer les inégalités ;
-  Faire connaitre par une bonne communication les initiatives développées pour la promotion des filles dans les filières scientifiques et techniques. Grâce, entre autres à la disponibilité et une bonne circulation de l’information.

3. Questions à se poser pour engager la réflexion

-  Quelle est la politique d’orientation scolaire définie par les autorités ? Cette politique prend-elle en compte la dimension genre ?
-  Y a-t-il parité dans les services d’orientation ?
-  Existe –il- des structures de prise en charge des élèves dans le cadre de leur orientation ?
-  Quels sont les conseils donnés aux filles et aux garçons ?
-  Les conseillers d’orientation sont –il formés en genre ? Dans quelle mesure leurs conseils sont-ils sensibles aux rôles stéréotypés des femmes et des hommes ?
-  Quelle est la perception des filles et des garçons par rapport aux métiers qu’ils seront appelés à exercer ? Qu’est ce qui motive leur choix ?
-  Quelles sont les perspectives de l’implication des parents dans les choix d’orientation des filles et des garçons ?
-  Quelles sont les stratégies mises en place pour agir sur l’environnement externe (communauté, parents, employeurs, clients potentiels) ?
-  Les ressources mises à la disposition des centres de formation professionnelle, techniques et industrielles tiennent –elles compte de la situation d’équité /égalité entre les filles et les garçons ?
-  Dans quelles mesure les stratégies mises en place pour accroître le nombre de filles dans les filières non traditionnelles (maçonnerie, mécanique, etc.) favorisent-elles l’émergence des « femmes modèles dans ces filières ?
-  Quels sont les critères retenues pour l’orientation ? Sont-ils neutres en termes de genre ? Favorisent – ils les filles ou les garçons ?


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.