Des jeunes Africains réunis autour de la « transition énergétique » au Togo

vendredi 19 avril 2013
par  Yendilo fimba

L’ONG internationale Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE) tient depuis quelques jours à Tsévié, une rencontre internationale autour du thème : «  Optimiser l’engagement des jeunes en faveur d’une transition énergétique réussie en Afrique  ». De cette rencontre, l’ONG veut faire plusieurs coups.

A Jeunes Volontaires pour l’Environnement, on parle de l’accomplissement d’un rêve. Sena Alouka, Directeur Exécutif de cette organisation évoque une « grande première » sur le continent que de regrouper des jeunes de tant de nationalités à un même endroit autour des enjeux environnementaux. On parle de 18 pays africains où l’ONG est représentée.

Plusieurs sujets importants sont à l’ordre du jour, dont un atelier sur la transition énergétique. « Aujourd’hui nos modes de consommations sont basés sur des formes d’énergie qui ne sont pas durables. Au Togo par exemple, 65% de la population tire son énergie de la biomasse qui induit une déforestation qui, à son tour, est responsable de près de 20% des émissions de gaz à effet de serre », a expliqué samedi M. Alouka à l’ouverture de cette rencontre officielle, avant de lancer : « Cette façon de vivre ne peut pas continuer ».

Il sera rejoint dans son plaidoyer par la ministre de l’Environnement, Madame Dedé Ahouefa Ekoué qui, dans un discours basé sur l’exemple local, a révélé quelques chiffres parlants. Selon elle, la biomasse (charbon de bois) constitue la première source d’énergie au Togo (71%) et cela exerce une pression sur nos ressources forestières. Dix-huit mille (18 000) hectares de forêts disparaissent chaque année au Togo, contre à peine 5000 hectares de surfaces reboisées pendant la même période.

Pour limiter les dégâts, « il faut adopter une transition énergétique, il faut que nous puissions amorcer une nouvelle façon de vivre. C’est vrai, on va couper le bois, mais il faut qu’on en replante. On va toujours utiliser le charbon, mais avec des techniques de production améliorées, on va les utiliser sur des foyers améliorés. On va utiliser de l’électricité, mais pas à partir des centrales thermiques, pas à partir de grands barrages qui ont des influences sur l’environnement, mais à partir des photovoltaïques (panneaux solaires) ou de petites centrales », suggère le responsable de JVE.

En dehors de l’atelier sur l’énergie, les Jeunes Volontaires pour l’Environnement profiteront de l’occasion pour renouveler le Conseil d’Administration de la branche togolaise de leur organisation et tenir la première Assemblée générale internationale. Engagée depuis trois ans dans un processus de formalisation de leur internationalisation, JVE compte sur la présence des directeurs exécutifs de ses représentations dans les dix-huit pays invités pour pousser encore plus loin le processus. Pendant que, selon les responsables, d’autres pays sont prêts à signer un accord de siège à l’organisation et lui reconnaître un caractère international, au Togo la situation ne serait pas toujours favorable. Mais on y croit, vu le chemin déjà parcouru.

« Cette Assemblée générale est une très belle opportunité. JVE aujourd’hui est une des organisations de jeunes les plus puissantes en Afrique et (je peux même le dire) à travers le monde, parce qu’on parcourt pas mal de pays et on voit l’engouement autour de nous. Cette belle initiative qui est née à Tsiko, un petit village, se retrouve aujourd’hui comme une référence mondiale. On a la chance de côtoyer pas mal de personnalités de grandes organisations et je peux vous dire que JVE est vraiment bien coté, cela fait vraiment plaisir d’appartenir à cette grande famille », a déclaré en marge de la cérémonie officielle Ange-David Baimey, Directeur Exécutif de JVE en Côte d’Ivoire.

Voilà au moins une marque d’origine togolaise qui part à la conquête du monde entier, pour que l’homme d’aujourd’hui et de demain, vive mieux dans son environnement.

Maxime DOMEGNI


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.