10 mesures prioritaires en 2013 pour l’Eau et l’Assainissement au Burkina

jeudi 4 avril 2013
par  Olivier Kima

Au sortir ce jeudi 28 mars de leur revue conjointe 2013 de la mise en œuvre du Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Assainissement (PN-AEPA) et du Plan d’Action pour la Gestion Intégrée de Ressources en Eau (PAGIRE), les acteurs de l’eau et de l’assainissement du Burkina Faso ont annoncé une série de mesures (10 au total) à mettre en œuvre au cours de cette année 2013.

Répertoriées dans un aide-mémoire et destinées à booster les indicateurs dans le secteur, ces dix mesures se déclinent ainsi qu’il suit :

1- Etendre l’approche Assainissement Total Porté par les Leaders (ATPL) comme stratégie de financement du sous-secteur assainissement en impliquant les représentations diplomatiques du Burkina Faso à l’étranger, le Conseil supérieur des Burkinabé de l’étranger et les associations de la diaspora.

2- Mener des actions de plaidoyer auprès des institutions financières du monde arabe en vue d’accroître les financements du secteur eau et assainissement.

3 - Faire appliquer les prescriptions techniques décrites dans l’OSA (la stratégie opérationnelle règlementaire d’assainissement en milieu rural) pour la construction des latrines institutionnelles et publiques

4- Capitaliser et actualiser les différents outils de gestion des latrines publiques et institutionnelles

5- Elaborer et mettre en œuvre un cadre de monitoring de la fonctionnalité du dispositif de gestion des ouvrages hydrauliques d’approvisionnement en eau potable en milieu rural et semi-urbain

6- Former les acteurs communaux sur l’exercice de la maîtrise d’ouvrage communale en AEPA (suite de la mesure n°6 de la revue 2012)

7- Nommer les Agents Comptables et ouvrir des comptes Trésor au profit des Noyaux Techniques des Agences de l’eau du Mouhoun, des Cascades, du Gourma et du Liptako

8- Accélérer la mise en place des instances et des Directions générales des Agences de l’eau du Mouhoun, des Cascades, du Gourma et du Liptako.

9- Poursuivre le processus de mise en place du dispositif de suivi évaluation intégré milieu rural et milieu urbain de l’AEPHA avec une meilleure définition des indicateurs et du rôle de chaque intervenant

10- Faire une analyse de l’impact des actions du secteur

Par : Grégoire B. BAZIE Lefaso.net



Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.