Note d’information sur l’hygiène de l’environnement

lundi 11 mars 2013
par  Jean Kafando

1. L’hygiène de l’environnement

L’hygiène de l’environnement, c’est de s’efforcer de garder un environnement sain et propre.

• Une communauté saine (l’hygiène publique)

• Une maison saine (l’hygiène à domicile)

La pollution de l’environnement : La pollution de l’environnement est causée par :

• Les hommes qui font leurs besoins n’importe où

• Les animaux qui font leurs besoins

• La poussière

• Les fatras jetés n’importe où

• Les restes d’aliments souillés qui attirent les mouches et autres animaux

• Les eaux sales.

2. L’hygiène à la maison :

C’est là que nous passons la majeure partie de notre temps. Voilà pourquoi il faut toujours la tenir propre.

• L’emplacement de la maison : l’emplacement de la maison est important au point de vue de la santé. Il ne faut pas construire une maison à proximité d’un endroit où les habitants viennent déverser leurs ordures. Les dépôts d’ordures attirent une multitude de mouches, d’autres insectes, animaux qui propagent les maladies.

• Grandeur de la maison : quand une maison est surpeuplée, les maladies se propagent plus facilement d’une personne à l’autre logeant dans la maison. Plus d’espace disponible est un facteur de bonne santé.

• Disposition de la maison : Les eaux usées et les déchets sont pleins de germes qui peuvent provoquer des maladies. Il faut que les eaux usées puissent s’écouler. Les déchets doivent être évacués car ils attirent les mouches et autres animaux. Il faut garder les animaux domestiques à l’écart pour éviter d’apporter des saletés dans les locaux d’habitation. La maison doit être sûre pour les jeunes enfants. Ils ne doivent pas s’approcher de tout ce qui peut-être dangereux ( feu, couteaux, médicaments, produits chimiques)

• Aération de la maison : il faut provoquer un renouvellement de l’air en ouvrant portes et fenêtres.

• Protection de la maison : elle doit comporter des portes pour empêcher les animaux d’entrer. Les aliments conservés dans la maison doivent être hors de portée des rats et des souris. Si possible, les fenêtres doivent être protégées par un grillage (tulles) empêchant l’entrée des mouches et des moustiques. Une maison doit être propre, bien entretenue et non surpeuplée. Le mode d’utilisation d’une maison peut avoir des conséquences sur la santé de ses habitants. Une maison doit être entretenue par un nettoyage régulier, par l’élimination des déchets, par la remise en état dés que l’on constate une dégradation et ses habitant doivent utiliser des latrines.

3. L’hygiène de l’école

Toutes les écoles devraient répondre à des exigences hygièno-sanitaires minimales permettant de garantir la santé et le développement physique et intellectuel de l’enfant. Développer un milieu scolaire propre et hygiénique favorisant la prévention des maladies propagées par l’eau et l’insalubrité du milieu exige certaines conditions :

• Balayer et arroser la classe chaque jour

• Nettoyer et arroser la cour chaque jour

• Placer des poubelles pour ne pas jeter des déchets n’importe où

• Aménager un endroit spécial pour placer les poubelles de la cour ( l’endroit aménagé doit être propre, fermé et surveillé)

• Vider les poubelles dans un trou puis les faire brûler chaque fois que qu’ils sont remplis

• Construire des latrines.

4- Élimination des déchets.

Les diverses activités domestiques (balayage, nettoyage, préparation et consommation des aliments…) sont une source de déchets. Si ces déchets sont abandonnés sur le sol autour de la maison, ils deviennent dangereux. Laisser traîner des ordures sur le sol, cela fait malpropre et provoque des mauvaises odeurs. De plus cela attire les mouches et les rats qui peuvent transporter des germes et les transmettre à d’autres personnes. Quand on laisse pourrir des ordures à proximité d’un cours d’eau, d’une mare, d’un puits ou d’une source, il y a risque de contact avec l’eau de boisson qui peut-être polluée. Les personnes qui boivent cette eau contaminée peuvent être atteintes de diarrhée et d’autres maladies. Si des enfants se blessent en jouant à proximité ou dans les ordures, les blessures risquent de s’infecter gravement. Il ne faut jamais laisser les ordures traîner. Il faut s’en débarrasser dans de bonnes conditions de sécurité.

• Enterrer vos ordures dans un trou à une distance suffisante des habitations et des sources d’eau potable.

• Recueillir les ordures dans un récipient et les brûler.

• Si les déchets végétaux (feuilles, légumes, fruits) sont mis à part dans un trou ( et si possible mélangés avec de la terre), ils se transforment rapidement en compost utilisable comme engrais pour la culture des légumes et autres plantes. Éliminons les déchets de manière hygiénique afin de protéger notre santé.

5- Élimination des excréments

Les personnes qui sont atteintes de diarrhée ou infectées de vers intestinaux transmettent ces maladies par l’intermédiaire de leurs excréments. Tout comme les ordures, les matières fécales attirent les mouches et autres animaux. De ce fait, les mouches qui se posent sur des excréments contenant des germes, peuvent emporter ces derniers et les déposer de nouveaux sur les aliments. Les personnes qui mangent ces aliments peuvent tomber malades. Il faut donc que les gens prennent l’habitude de ne pas déféquer n’importe où. Quand ils le font à proximité d’un cours d’eau ou d’une source, l’eau risque d’être polluée et les gens qui boiront de cette eau pourront tomber malades. Certains habitants de votre communauté font leurs besoins en plein air, sans prendre aucune précaution. D’autres ne tiennent pas leurs latrines assez propres. De nombreux enfants et adultes souffrent de maladies transmises par les excréments. Quand personne n’a de latrines :

• Si les gens défèquent à proximité de leur maison, il existe un risque de propagation de maladies à partir des excréments, particulièrement si les gens font leurs besoins à moins de 200 m de la maison ou sur les chemins qui y conduisent. Il faut aller loin de la maison, dans les champs en creusant un trou et en le rebouchant de terre après.

• Si les gens font leurs besoins dans un cours d’eau, l’eau de la rivière est polluée et devient dangereuse. Il ne faut pas faire ses besoins à moins de 20m d’un cours d’eau et sur le chemin qui y conduit.

Il est donc nécessaire de faire construire des latrines, mais il faut les utiliser correctement en s’assurant que :

• Les excréments ne souillent pas la dalle qui recouvre les latrines.

• Les latrines sont régulièrement récurées et nettoyées à l’eau.

Des latrines bien conçues présentent les caractéristiques suivantes :

• Elles sont situées plus bas que l’endroit où l’on trouve l’eau.

• Elles sont situées à au moins 20 m de la maison.

• Elles comportent une fosse ayant au minimum 1 m de profondeur.

• La fosse est recouverte d’une dalle en béton. La dalle est percée d’un trou permettant le passage des matières fécales et des urines.

• Les latrines comportent des murs et un toit.

• Les latrines sont toujours propres (il faut prévoir pour le nettoyage un balai et un seau d’eau réservé à cet usage).

• La fosse est toujours fermée par un couvercle quand les latrines ne sont pas utiliser.

• Quand la fosse est pleine, elle est vidangée ou remplacée par une nouvelle fosse. Le maintien en état de fonctionnement des latrines contribue à protéger la santé de la contamination.

Jean Rabel, Haiti 2003

Source : http:www.id-ong.org


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.