Les accords multilatéraux sur l’environnement et le trafic illicite des produits chimiques

mercredi 6 mars 2013
par  Yendilo fimba

Du 4 au 6 mars 2013 se tient une rencontre des premiers responsables du ministère de l’Environnement et du Développement durable (MEDD) du Burkina Faso autour de la question environnementale. Cet atelier se tient autour du thème « Les accords multilatéraux sur l’environnement et le trafic illicite des produits chimiques dangereux » . En partenariat avec le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), le MEDD à travers ces journées de réflexion, mettra en place un cadre permettant une coordination et une cohérence de la gestion des produits chimiques au Burkina Faso. Et ceux dans le souci de préserver la santé humaine et animale et garantir un cadre de vie sain.

L’occasion sera donnée pendant les trois jours aux participants de s’entretenir sur des thèmes comme la criminalité environnementale, l’initiative « douane vert », la coopération entre les acteurs nationaux et internationaux. A cela vont s’ajouter l’amélioration des connaissances sur les accords multilatéraux en matière de gestion des produits chimiques, des échanges d’expériences sur la lutte contre le fléau et le renforcement de la sensibilisation afin d’assurer un dialogue continu sur la sécurité chimique.

Si l’on considère les statistiques du PNUE, plus de 70 000 produits chimiques sont vendus dans le monde et près de 1500 nouveaux produits chimiques sont formulés chaque année. Si aujourd’hui la situation est très préoccupante, la cause est dans le non respect des acteurs de la règlementation en matière d’importation, de distribution des pesticides et des produits chimiques industriels. La gravité de la situation est telle que la tenue de cette atelier s’imposait.


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.