Fiche pédagogique sur les comportements citoyens.

lundi 25 février 2013
par  Rosine

En assemblée, les élèves partagés en équipe, débattent de propositions visant la réalisation d’un code de vie basé sur les valeurs d’écologie, de pacifisme, de solidarité et de démocratie pour l’ensemble du groupe.

L’objectif vise à :

* Identifier les valeurs associées au développement durable ;

* Déterminer les comportements et gestes qui concourent à assurer un climat de travail sain au sein de la classe et de l’établissement ;

* Traduire ces comportements et gestes sous la forme d’un code de vie reconnu et accepté par l’ensemble des élèves de la classe ;

* Créer un climat de collaboration, de démocratie et d’entraide au sein de la classe et de l’école.

L’activité est dirigée en français. On peut utiliser, du papier, crayons de couleur, des ciseaux.

Comment se déroule l’activité ?

MISE EN SITUATION

- Proposez aux élèves de réaliser une expérience toute simple : s’engager à faire des gestes solidaires sur une période d’une journée. Par exemple :

* ouvrir et tenir la porte à quelqu’un qui entre dans un lieu public ;

* aider un parent dans la réalisation d’une tâche

* s’offrir pour nettoyer la cour ;

* rendre service à une personne dans le besoin, etc.

- Demandez leur de noter pour chaque geste observé les effets qu’entraînent de tels comportements.

* Qu’en retire-t-on personnellement ?

* Qu’en retire la personne ayant reçu cette attention ?

* Qu’est-ce que cela coûte ?

* Qu’est-ce-que cela rapporte ?

- Mettez en commun les observations des élèves et amorcez une discussion sur ce qu’il adviendrait si tout le monde mettait en pratique ces petits gestes.

* à l’échelle du groupe ?

* à l’échelle de l’établissement ?

* à l’échelle de la communauté ?

* à l’échelle de la société ?

* à l’échelle de la planète ?

- Expliquez aux élèves que l’idée du développement durable ne sera possible que dans la mesure où tous s’engageront librement pour faire de leur réalité un monde plus écologique, solidaire et démocratique.

- Soulignez que ce vaste projet doit s’enraciner d’abord dans nos milieux de vie quotidienne, en l’occurrence, à l’échelle du groupe ou de la classe.

OBSERVATION DE LA RÉALITÉ

- Formez des équipes de quatre élèves et distribuez à chacune d’elles une feuille vierge que vous aurez au préalable divisée en quatre sections au moyens de traits.

- Inscrivez dans chaque coin les lettres E (écologie), P (pacifisme), S (solidarité), D (démocratie).

- Expliquez leur que leur tâche consistera à concevoir pour le groupe ou la classe un code de vie écologique, pacifique, solidaire et démocratique qui devra être reconnu et accepté par tous.

- Au tableau, écrivez les lettres E, P, S, D et associez y les questions suivantes :

* E : Que pouvons nous faire, individuellement et collectivement, pour que la classe et l’établissement soient propres et que nous vivions dans un environnement sain ?

* P : Que pouvons nous faire, individuellement et collectivement pour que le climat dans la classe et l’établissement soit agréable et qu’il n’y ait pas de conflit entre les élèves ?

* S : que pouvons nous faire individuellement et collectivement pour aider les élèves ayant plus de difficultés et pour réaliser, dans un climat agréable et productif, des projets dans la classe, l’établissement et la communauté ?

* D : que pouvons nous faire, individuellement et collectivement, pour que les droits de chaque élèves de la classe soient respectés et que les décisions prises soient reconnues par l’ensemble du groupe ?

- Invitez les élèves de chaque groupe à répondre individuellement à chacune des questions en appliquant la technique du graffiti collectif (voir ci dessous)

Le graffiti collectif

A l’aide d’une grande feuille divisée en quatre, chaque membre du groupe répond à la question dans l’espace placé devant lui avec un crayon d’une couleur distincte. Au bout d’un laps de temps assez court, on tourne la feuille. Chaque membre de l’équipe lit les réponses à la question et formule ses réponses personnelles, si elles sont différentes de celles déjà écrites. Si les réponses sont partagées par l’élèves, celui-ci appose ses initiales à côté de ces dernières. Le graffiti collectif est complété lorsque les élèves ont répondu à toutes les questions.

ANALYSE DE LA RÉALITÉ

- Indiquez aux élèves qu’ils auront à comparer leurs réponses avec celles des autres équipes. Invitez les élèves à découper la feuille en quatre sections et à déterminer un porte parole pour chacune des quatre valeurs.

- Scindez les équipes et inviter les porte parole partageant les mêmes thématiques à se regrouper pour former quatre grands groupes de discussion. Demandez leur de faire part à leurs pairs des observations notées au sein de leur groupe d’origine. Invitez les à discuter du bien fondé de chaque proposition, à les regrouper au besoin, à en faire la synthèse et à les chasser selon leur importance relative. Y’a-t-il des comportements ou des gestes qui auraient été oubliés ? Les inscrire au besoin.

- Invitez chaque équipe à préparer un plaidoyer pour la présentation en plénière des propositions de code de vie.

TRANSFORMATION DE LA RÉALITÉ

* En plénière, invitez un porte-parole de chaque grand groupe à présenter les propositions que son équipe suggère d’inscrire au code de vie.

* Pour chaque proposition, invitez les jeunes à discuter de la pertinence d’inscrire la proposition dans le code de vie du groupe, puis procédez à un vote à main levée.

* Notez les propositions retenues et rédigez le code de vie du groupe. Affichez les bien en vue au mur de la classe.

* Complétez l’activité par une discussion sur l’importance de s’investir personnellement pour défendre les valeurs écologiques, pacifiques, solidaires et démocratiques et invitez les élèves à respectez le code de vie qu’ils se sont donné en commun.



Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.