Fiche d’information sur les conséquences du conflit en Côte d’Ivoire sur l’éducation au Burkina Faso

mercredi 28 novembre 2012
par  Yendilo fimba

La question de l’éducation en situation de pré conflit, de conflit et de post-conflit soulève nombre d’interrogations sur les stratégies éducatives des populations déplacées et migrantes (rapatriées et réfugiées), sur les politiques d’éducation à proposer ainsi que sur les évolutions récentes et le devenir de systèmes éducatifs profondément perturbés voire complètement détruits.

Les événements survenus en Côte d’Ivoire depuis septembre 2002 ont eu des effets à la fois sur le système éducatif ivoirien et sur ceux des pays limitrophes, notamment le Mali et le Burkina Faso. Il est nécessaire d’en tirer les enseignements, mais aussi de s’inscrire dans des perspectives où l’éducation pourrait contribuer à la paix et à l’enrayement de la violence qui peut se présenter en amont comme en aval des conflits.

C’est pourquoi le présent projet entend répondre à un besoin pressant d’action, dûment exprimé de la part des États et des acteurs de la société civile dans la perspective de les éclairer sur les enjeux sociaux, économiques et politiques des décisions prises ou à prendre, sur un court, un moyen voire un long terme. Ce besoin d’action ne peut être satisfait, dans l’immédiat du moins, sans une exploration scientifique et académique des trois dimensions choisies dans ce projet. C’est la raison pour laquelle ce projet poursuit l’objectif de répondre aussi à un besoin de production de connaissances scientifiques, d’autant plus nécessaire que la littérature disponible sur le thème de l’éducation en situation de conflit émane de manière quasi-exclusive des institutions décisionnaires.

Objectifs

Cette recherche vise à faire un état des lieux de la connaissance actuelle sur les conséquences du conflit ivoirien sur l’éducation dans les pays frontaliers de la Côte d’Ivoire que sont le Mali et le Burkina Faso. Cet état des lieux, conçu comme la première phase d’un projet de recherche plus global, vise les objectifs suivants :
-  savoir ce qui s’est fait, par qui et comment, dans chaque pays concerné, pour prévenir et faire face aux conséquences du conflit ivoirien dans le domaine de l’éducation ;
-  évaluer, sur la base des données disponibles, les dimensions quantitative et qualitative du conflit, en termes d’effectifs d’élèves et d’étudiants, d’impact sur les niveaux de scolarisation (aux échelles nationale et locale), mais aussi sur le fonctionnement du système éducatif ;
-  fournir à ce stade des éléments de connaissance à même de pouvoir déjà éclairer les différents acteurs, en identifiant des pistes pour l’action ;
-  aider à mieux préciser les orientations pour des études plus approfondies dans le cadre d’une deuxième phase de la recherche.

Pour plus d’information lire le document joint



Documents joints

PDF - 102.6 ko
PDF - 102.6 ko

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.