Note d’information sur l’espérance de Développement Durable au Togo.

mercredi 21 novembre 2012
par  Sémablegné

Culture et Tradition

A chaque peuple sa culture, ses croyances et ses traditions ; au Togo le taux d’analphabétisme indique que l’éducation de la population est une tâche difficile compte tenu de l’enracinement ancestral des croyances et des traditions. La réalisation des programmes se heurtent à ces résistances et les plans échouent lorsqu’on ne considère pas ces éléments et qu’on ne cherche pas à intégrer les femmes dans le développement de ces programmes (latrines construites non utilisées ou mal entretenues, pannes fréquentes des points d’eau délaissés). JPEG - 32.4 ko Moyens, Revenus et Travaux communautaires.

Le faible pouvoir d’achat de la population ne lui permet pas une participation financière aux dépenses des plans et programmes à la base pour qu’elle se sente impliquée à l’action engagée ; ainsi l’organisation d’un travail communautaire pour la prise en charge des ouvrages par des usagers est un problème à résoudre. Il faut valoriser les connaissances et le savoir faire des membres de la communauté pour une promotion humaine de la santé. Il faut faire apprendre à la population l’utilisation de ses ressources disponibles de façon la plus efficiente et optimaliser les efforts que cette population peut consentir à l’œuvre. Cette stimulation pour un Développement Durable passe par une prise de conscience des acteurs par leurs capacités et possibilités. A ce stade, une communication et une éducation préparées avec la population et pour elle s’avèrent nécessaires afin de lui permettre l’expression de ses perceptions en vue d’influencer les décisions techniques, organisationnelles des programmes pour faciliter aux intervenants, une compréhension de la valeur de certaines techniques et des activités avec les efforts supplémentaires envisagés. Le dialogue naissant et engagé entre acteurs et population conduit à une réflexion, une dynamique menant à un équilibre aboutissant à l’utilisation rationnelle des moyens humains, matériels et financiers disponibles. C’est le prix de l’Information, Éducation et Communication pour la participation d’une communauté à sa santé par ses propres efforts.

Négociation et appui institutionnel pour un Développement Durable.

La planification des programmes de santé et d’assainissement est souvent l’œuvre des organes centraux de l’administration de l’Etat sans la participation et les engagements des populations locales. Les décisions prises ainsi à leur place ne font qu’alourdir la mise en exécution dans le temps et en coût, l’Etat étant perçu comme un Etat-Providence, juge et maître de toute la réalisation quelque soit le domaine d’intervention. Aussi, certains Bailleurs de fonds sont réticents aux investissements dans le secteur car pour eux, la vie économique seule fait le développement oubliant que la santé et l’hygiène du milieu sont soutiens de la vie sans laquelle le promoteur du développement n’existerait. Contrairement à cette réticence de ces Bailleurs de fonds et à la léthargie de participation de la population, il se multiplie de nos jours au Togo, des associations de coopération et de jumelage Nord-Sud, Sud-Sud, vrais pôles de développement qui passe par les valeurs culturelles entre les peuples pour encourager les masses rurales à prendre en charge leur auto promotion.

Il s’établit des négociations entre promoteurs de développement pour inaugurer un Partenariat de confiance, en libérant des appuis institutionnels dans la transparence, gage d’une coopération décentralisée, de proximité, bilatérale ou multilatérale Le ciment du contrat social et financier outre le concours technique né de cette amitié-coopération facilite une autonomie d’exécution. Il faut citer les groupements d’intérêt économique, Eau et Assainissement, Santé et Environnement, Vie associative et productive, Femmes dans le développement, Jeunesse et 3e Age, pour traduire dans les faits les actions à engager ensemble pour un développement durable.

Les partenaires des Villes des Cités Unies du Nord ne proposent des techniciens expatriés que quand le besoin se fait sentir. L’ouvrage passe par l’approche participative des comités villageois de développement avec une technologie appropriée à faible coût, tant en investissement qu’en fonctionnement pour une gestion transparente, au compte redevable. Les objectifs précis s’évaluent en termes d’indicateurs des activités des programmes financés avec des contrôles à mi-parcours en gardant une mémoire institutionnelle fonctionnelle, véritable ferment de promotion de développement durable en faveur des générations futures. Le « changing Course » changer de cap de la Démocratie du Togo a consolidé une décentralisation amorcée de l’administration de l’Etat et mis en éveil les consciences pour une meilleure planification régionale d’aménagement environnemental et socio sanitaire du territoire.

Pour réussir il faut soutenir :

une politique libre de financement et de coopération internationale au développement ; une technologie de pointe à réviser avant toute imposition aux communautés engagées ; un changement/comportement de mode de vie des Bénéficiaires ; une déontologie pragmatique et flexible dans les phases d’exécution des plans et projets ; une formation de tous les intervenants et acteurs pour l’entreprise communautaire afin de réapprendre les Concepts et Réalités du Développement Durable. Pour hâter l’avènement d’un monde nouveau au Développement Durable, il faut courir à la charte du Nouvel Ordre Environnemental Agenda 21). Les ressources immenses que recèle la planète ne sont pas infiniment renouvelables. Une éducation environnementale seule conduira à bon port. La santé d’un pays est conditionnée par plusieurs facteurs. Elle résulte aussi bien du niveau de vie des populations que des influences de l’environnement et de l’éducation de la population à un changement de comportements souhaités pour un Développement Durable. L’assainissement du milieu où vit l’homme apporte la dernière note à ce confort lorsque la maladie est prévenue par les mesures appliquées d’hygiène La médecine préventive dont l’Assainissement du milieu est un soubassement doit consolider les efforts d’une médecine curative pour une meilleure santé.

EDORH Ananou, Senior Consultant EIE

Source : www.cooperationtogo.net


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.