Fiche d’information sur la citoyenneté.

mardi 21 août 2012
par  Jean Kafando, Yendilo fimba

LE CONTENU DE LA CITOYENNETÉ

Parler du contenu de la citoyenneté revient à s’interroger sur la ou les définitions que renferme le mot, mais aussi sur les formes actuelles et les éléments constitutifs que la citoyenneté peut revêtir. Elle induit socialisation et civilité, c’est la possibilité d’intervention dans la définition et la gestion du bien public, à égalité avec tous les autres citoyens. C’est aussi l’exercice partagé du pouvoir, d’où la corrélation entre démocratie réelle et citoyenneté.

A. Définition de la citoyenneté

L a citoyenneté comme concept ou vocable renvoie à plusieurs représentations allant de la culture au comportement en passant par le statut ou le lien qu’une personne peut avoir avec un pays, la manière d’agir ou de penser devant une situation donnée… Les définitions sont donc nombreuses mais on peut les recouper suivant les domaines ci après :

-  Sur le plan social ou sociologique, la citoyenneté exprime l’adhésion à un ensemble de valeur ou de convenance socialement partagées : c’est autour de ces valeurs que se construit l’unité nationale, c’est-à-dire la fierté d’appartenir à une même cause. Dans ce cas, elle renvoie au civisme qui est « les dévouement d’une personne pour sa patrie », et impose le patriotisme et la défense des intérêts de son pays.

-  Sur le plan du droit, la citoyenneté est une qualité ou un statut qui exprime l’appartenance d’une personne à un pays ou à un état avec lequel il a son identité. Dans ce cas la citoyenneté se rapproche de la nationalité et exige des droits et devoirs à exercer ou à observer en tant que résident dans cet Etat ;

-  Sur le plan politique, la citoyenneté est une attitude d’intéressement à la vie politique de la cité ou du pays ou l’on vie. Elle se manifeste alors par la participation à la vie politique et par l’acceptation de contribuer à la réalisation des objectifs et des idéaux définies, suivant les droits politiques, la sureté de l’Etat et la stabilité des institutions ;

- Sur le plan de la philosophie et de l’éducation, la citoyenneté est à la fois une culture et un comportement constituée de valeurs et d’objectifs sereins dont l’instruction ou la pratique, sollicite de l’individu vivant dans la cité concernée , de contribuer avec responsabilité et engagement à l’épanouissement de sa personne, et au développement de son pays dans le respect des valeurs cardinales communément admises.

A travers ces éléments de définition, on se rend compte que la citoyenneté se veut comme un comportement ou une attitude de responsabilité partagée entre l’Etat, les citoyens et les acteurs du développement durable. Elle repose sur une politique ou une orientation qui intègre les valeurs ou vertus suivantes :

- La solidarité interactive

Elle insinue une culture de solidarité agissante en sens horizontal par la communication des valeurs sociales, morales humaines et communautaires ;

- Le positivisme

Elle se matérialise par la valorisation des compétences sans considération subjectives et vise l’efficacité et efficience des services et des prestations qui privilégie le développement ;

- La culture de la paix et la tolérance et l’attention aux minorités ;

-  L’expression d’attachement et d’unité nationale ainsi que la reconnaissance nationale, le souvenir des martyrs et héros.

En sommes, la citoyenne renvoie au respect des droits et des devoirs des citoyens dans la solidarité, le respect de l’autorité de la loi, de l’autorité de l’Etat, à travers un « savoir vivre collectif harmonieux et intégral » entre les personnes, entre les institutions, entre les services et les individus.

B. Les formes actuelles de citoyenneté

La citoyenneté revêt plusieurs formes en fonctions des domaines d’intervention ou d’orientation qui sont protégées ou définies :

- La citoyenneté sociale ou du point de vue social.

Elle pose la question du savoir vivre collectif des hommes à l’intérieur d’un Etat ou d’une communauté donnée, ceci en conformité avec les valeurs sociales morales et humaines ;

- La citoyenneté politique

Elle concerne le libre jeu démocratique et de la souveraineté de l’Etat, celui de la sécurité des institutions et celui de la constitution en vigueur. De nos jours, elle concerne la discipline du discours politique, la sincérité du message politique, l’acceptation du jeu démocratie et le respect mutuel entre leaders politiques ou d’opinions.

- La citoyenneté économique

Elle concerne les exigences et les règles de la production, du commerce et de la consommation suivant les besoins, les capacités et les potentialités des citoyens. Elle exige la bonne orientation de la politique économique, le développement du pays et la gestion institutionnelle.

- La citoyenneté militaire

Elle institue la loyauté du comportement militaire dans les interventions des forces armées ou des forces de sécurité : d’abord entre les soldats, ensuite entre les soldats et les populations civiles, et enfin entre les soldats et les institutions républicaines. Elle exclue l’indiscipline et les coups de force contre les institutions républicaines quelque soient leurs auteurs.

- La citoyenneté administrative et institutionnelle.

Elle porte sur le bon fonctionnement et la bonne administration des services publiques en considération de la déontologie et des valeurs, concours surtout à la gestion efficiente des biens et ressources de l’Etat ;

- La citoyenneté électorale.

Elle est un élément de la citoyenneté politique mais se particularise par le fait qu’elle institue la sagesse d’esprit, de comportement et de parole en temps électoral entre les différents acteurs, la participation des citoyens aux opérations électorales et surtout, la sincérité des promesses et projets électoraux.


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.