Fondements philosophiques de l’éducation inclusive.

lundi 23 juillet 2012
par  Yendilo fimba

FONDEMENTS PHILOSOPHIQUES DE L’EDUCATION INCLUSIVE

L’inclusion repose sur la conviction que tous les êtres humains sont égaux en droit, qu’ils doivent être valorisés, respecter et qu’ils ont la possibilité de participer comme les autres au fonctionnement de la société. Elle constitue un processus sans fin dans lequel les enfants et les adultes en situation de handicap ont la possibilité de participer pleinement à toutes les activités de la communauté offertes à ceux qui ne sont pas porteur de handicap.

Comme le rappelle l’UNESCO, « c’est le système scolaire dans un pays qui doit s’efforcer de répondre aux besoins éducatifs de tous les enfants ». (UNESCO, Genève, 06 octobre 1997). L’éducation inclusive en est un moyen ; elle s’inscrit dans une stratégie élargie visant à promouvoir une société inclusive et constitue un processus dynamique en évolution constante.

L’Education inclusive est alors :

- Une question de droit

La Charte Universelle des Droits de l’Homme de 1948 stipule en son article 26 que tout être humain a droit à l’éducation. L’éducation inclusive comme un droit est apparu dans les 22 règles d’égalisation des chances des personnes handicapées, règles établies par l’ONU en décembre 1993. On peut lire parmi ces règles la prescription suivante : Les personnes handicapées font partie de la société et ont le droit de rester dans leur collectivité d’origine. Elles doivent recevoir l’assistance dont elles ont besoin dans des structures ordinaires d’éducation, de santé, d’emploi et de service sociaux. En conclusion de ce premier point, on peut citer cette déclaration de l’UNESCO : Ce ne sont pas nos systèmes éducatifs qui ont droit à un certain type d’enfants, c’est le système scolaire de chaque pays qui doit s’efforcer de répondre aux besoins éducatifs de tous les enfants.

- Une question de valeurs

L’inclusion repose sur la croyance ferme, qui découle de l’expérience, que tous les enfants sont sur le même pied d’égalité et doivent être respectés et valorisés. Le professeur Emile ZUCMAN disait, en parlant des enfants handicapés, ce ne sont peut-être pas des enfants comme les autres, mais comme les autres, ce sont des enfants.

- Une nécessité sociale / Protection sociale

Toute société a besoin d’harmonie, d’équilibre, de sécurité pour se développer. Et l’éducation inclusive permet aux enfants en situation de handicap et ceux qui ne le sont pas de se fréquenter, de s’accepter avec leurs différences, de se comprendre, de tisser entre eux des relations d’amitié, et cela dès l’enfance, pour pouvoir créer une société avec moins de préjugés, de discrimination et de violence. En outre, la formation des personnes en situation de handicap leur permet de se prendre en charge et de prendre en charge leur famille, ce qui constitue un moyen efficace de lutte contre la pauvreté.

- Des raisons d’ordre pédagogique

L’éducation inclusive bien menée crée une émulation qui permet à l’enfant en situation de handicap de faire valoir ses possibilités, de faire plus d’efforts et de mieux réussir au contact de ses camarades non handicapés. Aussi, elle permet aux enseignants d’améliorer leurs pratiques pédagogiques en organisant par exemple un enseignement coopératif et un enseignement différencié.

- Des raisons d’ordre économique

Le nombre d’écoles spécialisées est très réduit et ces écoles coûtent très cher (matériel et enseignants spécialisés, spécialistes de tout genre …). L’école inclusive devient la meilleure approche pour prendre en charge un bon nombre d’enfants à besoin éducatifs spéciaux (handicap léger, enfants maladifs, enfants ayant des problèmes psychoaffectifs, albinos, surdoués, épileptiques, etc…).

Conclusion

La volonté politique a conduit à des ratifications de lois et de conventions nationales ainsi qu’internationales pour que l’accès des personnes en situation de handicap à l’éducation, à l’emploi et aux services publics en privée ne rencontre plus de réticence. Aussi le handicap n’est plus perçu comme une fatalité mais une situation que l’on peut dominer et qui permet de pleinement participer à la vie de la communauté.

Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt ! Beaucoup reste à faire. Les mentalités doivent continuer à évoluer. L’inclusion doit devenir la norme et non l’exception.


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.