Fiche d’information sur la biodiversité

mardi 22 mai 2012
par  Jean Kafando, Yendilo fimba

Généralités sur la biodiversité

Le monde dans lequel nous vivons est en perpétuel changement par l’effet de différents phénomènes que sont surtout la pollution, la destruction de l’habitat, la pression sur les composantes animale et végétale, en un mot tout ce qui met en péril de nombreuses espèces.

Les conditions écologiques ne sont pas uniformes dans chaque région du monde, ce qui est à l’origine de variation d’écosystèmes qui constituent des mosaïques, des paysages complexes. Chaque paysage possède ainsi une certaine diversité écologique ; un écosystème est lui-même plus au moins riche en espèces de toutes sortes. Les espaces se repartissent à la surface de la planète, d’une part selon les conditions du milieu (par exemple, selon le type de climat), d’autre part en fonction de l’histoire évolutive de la terre.

Définition et concepts de la biodiversité

Le terme de biodiversité provient d’une contraction de termes biologique et diversité. Le terme indique à la fois la diversité des gènes, la diversité des espèces et la diversité des écosystèmes (milieu fonctionnel). Le terme de biodiversité est aussi employé dans un sens plus large, plus intégrateur et donc moins précis, pour indiquer non seulement la diversité pure et simple au niveau des gènes, des espèces et des écosystèmes, mais aussi les éléments eux-mêmes. Un fruit ou un arbre par exemple d’un jardin représente un élément de la biodiversité. En outre, on pourrait dire que la biodiversité de telle ou telle zone naturelle comprend « x » espèces de mammifères sauvages, « y » espèces d’oiseaux et « z » espèces de plantes.

Le terme de biodiversité est souvent employé d’une manière générale, pour indiquer la diversité biologique totale dans une zone précise comme une forêt classée, un région, une province ou un pays.

Importance de la biodiversité

La biodiversité (la présence d’un nombre élevé d’espèce animale et végétale) est généralement reconnue comme étant importante par tout le monde. Beaucoup estiment que l’existence de nombreuses espèces est importantes au regard de leur différences chimiques et physiologiques qui fournissent des ressources variées en alimentation, médecine, habillement à l’homme.

En dépit de la bonne connaissance de ces aspects par la société, il existe beaucoup d’autres faciès de la biodiversité qui restent encore ignorées. Par exemple, on n’est pas toujours conscient que c’est la diversité végétale qui rend possible l’existence de la quasi totalité des espèces animales, que grâce aux plates qui offrent des habitats variés à une bonne gamme d’animaux la diversité se maintient dans les différents écosystèmes.

L’importance de la biodiversité réside dans les valeurs que l’on y attache. Il existe plusieurs manières de présenter ou de classer ces valeurs. Nous pouvons distinguer trois catégories fondamentales : valeurs éthiques, valeurs écologiques et environnementales, et valeurs sociales et économiques. Ces dernières valeurs qui restent de loin les plus importantes pour l’homme, masquent souvent les autres.

Importance écologique et environnementale

La valeur écologique (ou biologique) et environnementale, est liée au rôle que joue la biodiversité dans le fonctionnement des écosystèmes. Ce rôle de la biodiversité, qui inclut donc la continuité de sa propre existence, est qualifié de valeur éco centrique.

Exemple  : l’oxygène que nous respirons est rejeté par les plantes, et l’eau que buvons est épurée par des microbes.

Il y a aussi une fonction de la biodiversité dans le support et le maintient de l’environnement physique comme par exemple la régulation du système hydrologique d’un bassin versant par les forêts, la fixation de dunes de sable par la végétation, ou la protection des rives d’un fleuve par la végétation.

Importance sociale et économique de la biodiversité

Les valeurs d’usage (ou d’exploitation) couramment appelées les valeurs sociales et économiques de la biodiversité sont celles qui sont liées à l’utilisation de la biodiversité par l’homme, ce sont des valeurs anthropocentriques. Dans ces valeurs, on range les plantes médicinales, les aliments (plantes et animaux), le bois de chauffe, de construction…

Les valeurs culturelles spirituelles et religieuses de la biodiversité sont basées sur les liens entre les sociétés et l’environnement. En effet chez beaucoup de peuples, les composantes de la biodiversité constituent la toile de fond sur laquelle la culture s’épanouie ; Exemple : les animistes et les lieux sacrés (comme les bois sacrés).

Il y enfin la valeur économique de la biodiversité qui est la valeur monétaire attachée à la valeur d’usage. C’est donc le prix qu’on paie au marché pour acquérir une des composantes de la biodiversité.

Exemple  : le prix payé pour avoir une mangue, représente la valeur économique de cette dernière.

La biodiversité est indispensable à l’existence de l’homme et de la nature. On n’est pas toujours conscient que tout ce que nous utilisons provient de la biodiversité. De la tasse de café le matin, jusqu’au diner le soir, en passant par l’air que nous respirons ou l’eau que nous buvons sont tous les produits de la biodiversité. Il est donc nécessaire de la connaitre et de la sauvegarder pour des générations à venir, car si elle venait à s’épuiser, la vie sur terre serait impossible. La protéger reviendrait à avoir une attention particulière à toutes ces composantes que sont : les plantes , les animaux, les micro-organisme, le sol, l’air … Toute atteinte à l’une de ces composante serait dommageable à la biodiversité !

Les principales causes de dégradation de la biodiversité au Burkina Faso sont la surexploitation des espèces, le perte des habitats (coupes abusives du bois, le sur-pâturage, l’agriculture extensive, l’érosion des sols), l’explosion démographique et l’utilisation des pesticides.

Quelques actions de protection de sauvegarde de la biodiversité

La protection de la biodiversité passe par des actions concrètes au niveau individuel et collectif. Elles reposent toutes sur le respect que nous devons à ce patrimoine qui nous est légué par les générations passées. Chacun à son niveau peut agir de façon efficace avec les actions multiformes suivantes :

-  Respecter l’existence de chaque être vivant
-  S’engager dans les opérations de plantation ou de restauration de sites dégradés.
-  Aider un groupe de conservation locale à préserver ou à restaurer un écosystème dans les collectivités comme les Parcs, les forêts, les rivières…
-  Fréquenter les parcs et les réserves pour mieux comprendre ce qu’est la biodiversité et susciter l’écotourisme dans notre entourage.
-  Avoir comme leit motiv (penser globalement, agir localement).


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Premier stage

Le premier stage en EDD a lieu du 26 au 30mars 2012 à Ouagadougou.